Electronic Arts et Take-Two dans le collimateur des autorités US

Cloud

La tentative de rachat inamicale orchestrée par Electronic Arts pour acquérir Take-Two pourrait soulever des problèmes de concurrence

Les velléités d’Electronic Arts risquent de se heurter à un obstacle de taille. Le New York Times révèle que la FTC (Federal Trade Commission) chargée, entre autre, de garantir les pratiques concurrentielles dans le marché, surveille de près les tentatives de rapprochement entre Electronic Arts (EA) et Take-Two.

Avec 45 jours de délai imposé par la loi lors d’une acquisition, la commission américaine dispose d’un laps de temps pour étudier le rapprochement et interroger les protagonistes. Rappelons qu’EA a engagé une offre d’achat inamicale d’une valeur de 2 milliards de dollars pour acquérir Take-Two. Ce dernier qui considérait cette offre comme ” sous évaluée et largement opportuniste “, campe toujours sur ses positions.

Selon les analystes, EA et Take-Two détiennent à eux deux une position dominante dans les jeux sportifs. Leur position leur permet de concentrer entre 20 et 25% de part de marché dans ce secteur. Et c’est sans compter l’excellente santé financière de Take-Two.

En effet, au précédent trimestre clos au mois d’avril, l’éditeur a engrangé 538 millions de dollars, soit près du double de la somme enregistrée un an plus tôt à trimestre comparable, selon l’AFP. Avec 8,5 millions de copies écoulées du jeu GTA IV, l’éditeur a également enregistré un bénéfice net de 92 millions contre un déficit de 52 millions d’euros.

Ces derniers résultats devraient pousser la FTC à consacrer davantage d’attention au dossier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur