Electronic Arts sauvera-t-il la console N-Gage de Nokia ?

Régulations

Nokia a signé un accord avec le premier éditeur mondial de jeux vidéo, Electronic Arts, qui fournira 20 titres à la console de jeu hybride N-Gage, dont l’avenir semble pourtant bien incertain !

Ils devraient être disponibles pour Noël, 20 titres réalisés par les division ‘Sports’ et ‘Jeux’ d’Electronic Arts. Nokia étoffe le catalogue des jeux vidéo à destination de son téléphone mobile / console de jeu N-gage, avec l’appui du premier éditeur mondial.

Le pari n’est pourtant pas gagné, la N-Gage, hybride entre téléphone et console de jeu, part avec un sacré handicap, son prix ! En effet, lors de sa présentation au salon ECTS de Londres, Nokia a annoncé des tarifs à faire craindre le pire ! Entre 299 et 350 euros, sur le marché du jeu vidéo, la N-Gage va affronter la Game Boy Advance de Nintendo, proposée à un prix inférieur de 50%, et disposant d’une ludothèque étendue sur un marché conquis. Côté jeux, les prix devraient se situer entre 30 et 60 euros. Pour la téléphonie mobile, N-Gage se présente comme le téléphone le plus cher du moment. Il est à craindre que la clientèle ne se détourne d’un appareil hybride qui risque d’être apparenté à un gadget de luxe ! Et il n’est pas dit que les opérateurs s’engagent sur des opérations de réduction de prix en cumulant des abonnements, alors qu’une partie du marché généré par le jeu vidéo leur échappera au profit des boutiques spécialisées, voire de la grande distribution. On le voit, Nokia engage un pari risqué. Plus que les éditeurs de jeux, qui se contenteront pour le moment de limiter la casse en proposant des titres extraits de la partie ancienne de leur catalogue. Des succès, certes, mais dont le développement a été amorti voici des mois, voire des années. N’est-ce pas Sonic ? La N-Gage sera lancée le 7 octobre prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur