Electronic Arts snobe Microsoft, pour Sony

Cloud

L’éditeur de jeux-vidéos rejoint Sony pour lancer une plate-forme de jeux en ligne. Au grand dam de Microsoft et de son service Xbox-Live

A quelques jours de l’ouverture de la grand messe du jeu-vidéo à Los Angeles (Salon E3), l’éditeur Electronic Arts (EA) vient de frapper un grand coup en annonçant un accord avec Sony.

L’accord entre les deux géants sera exclusif. Les utilisateurs de consoles Sony (PlayStation 2) pourront jouer aux jeux sportifs d’Electronic Arts sur Internet. Il faut savoir que les jeux de sports de l’éditeur sont, de loin, les plus populaires sur le marché. Trop influent C’est une très mauvaise nouvelle pour Microsoft. Les utilisateurs de la Xbox ne pourront pas jouer aux jeux d’Electronic Arts en ligne (sur le service Xbox Live). Il semblait clair que la firme de Redmond comptait sur la présence des titres d’EA, premier éditeur mondial, pour doper son service de jeu sur Internet. Selon le Wall Street Journal, Microsoft aurait tenté par tous les moyens de retenir Electronic Arts. Mais l’éditeur aurait estimé que le groupe de Bill Gates aurait été trop influant sur la conception des jeux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur