Electronic Arts: UbiSoft prépare sa riposte

Cloud

Les dirigeants de l’éditeur français doivent rencontrer leurs actionnaires stratégiques pour les convaincre de ne pas se laisser séduire par Electronic Arts

Le français UbiSoft, troisième éditeur européen de jeux-vidéo, est dans une situation délicate. Le leader mondial Electronic Arts est monté récemment à 19,9% du capital du français, une prise de participation jugée hostile par UbiSoft. Il y a de quoi être inquiet. La concentration qui fait rage dans le secteur permet de penser qu’Electronic Arts ne se contentera pas de 19,9%. Il semble clair que le géant américain souhaite prendre le contrôle total d’UbiSoft, de ses studios, de ses produits à forte valeur ajoutée. Et il sera très difficile de résister à ce rouleau compresseur. C’est pour éviter ce scénario catastrophe que les dirigeants de l’éditeur français doivent rencontrer dans les premiers jours de 2005 leurs actionnaires stratégiques pour les convaincre de ne pas se laisser séduire par Electronic Arts. Selon

les Echos, UbiSoft étudierait actuellement plusieurs scénarios pour se défendre, notamment le renforcement dans le capital de la famille Guillemot. Cette dernière, qui dirige UbiSoft, détient 17,5% du capital et 26,5% des droits de vote. Electronic Arts, qui a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 3 milliards de dollars cette année avec un bénéfice net de 577 millions est déjà très implanté en Europe avec une trentaine de filiales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur