Electronics Arts mise gros sur la console PS3

Régulations

Profitant du salon dédié au jeu vidéo de Los Angeles, le E3, la direction de l’éditeur s’est enthousiasmé de la stratégie annoncée de Sony à propos de sa future machine, la PS3

Le développement de la Wii de Nintendo intéresse également le leader de l’édition qui a construit sa renommée autour de grands titres dans l’univers du jeu sportif.

La surprise a semble-t-il été plutôt bonne pour le groupe qui salue l’initiative de Sony de réaliser un lancement massif de la PS3. Le groupe nippon a en effet annoncé que 2 millions de ces machines seront disponibles dés le jour du lancement. Interrogé dans les colonnes du quotidien Les Échos, le vice-président et directeur général de l’édition internationale d’EA, Gerhard Florin a expliqué les raisons de cet enthousiasme : ” le chiffre de 2 millions de machines nous a surpris. L’autre bonne nouvelle est la sortie mondiale.” Reste que le gros du travail reste à accomplir puisque la multiplication des nouvelles machines et le passage d’une technologie à une autre sont deux facteurs difficiles à gérer et cela demande un travail de longue haleine pour les développeurs. Enfin, cette fragmentation du marché induit des investissements énormes, difficile, voire impossible à estimer . D’autant que, comme le souligne le journal économique, le marché “des machines de salon” n’est pas le seul visé par les grands éditeurs comme EA ou Infogrames, désormais, ces mastodontes s’attaquent également depuis peu aux titres dédiés à la téléphonie mobile. (lire nos articles) Il faut donc se décider d’un ordre de priorité. Et la conséquence de cette kyrielle de nouvelles machines pourrait bien être la suspension du développement de jeux sur d’autres plates-formes comme la Game Cube et la première Xbox, la PS2, mais que les nostalgiques se rassurent pour l’heure, rien n’est confirmé, une décision officielle devrait être prise à ce sujet en Noël 2006. EA a profité de l’E3 pour présenter ses perspectives en terme de résultats. Le groupe est légèrement en deçà des prévisions des analystes. Il prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 2,95 milliards de dollars. Enfin, des rumeurs circulent sur l’éventuel rachat du français Ubisoft dont il est l’heureux propriétaire de 20%. Un écho clairement démenti par Gerhard Florin. La PS3 de Sony coûtera 499 euros et sortira en novembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur