Elektrogames crée sa propre société de financement

Cloud

Suite à la réunion du ministre délégué à l’industrie Patrick Devedjian concernant le financement du jeu vidéo français, le premier producteur indépendant de jeu, Elektrogames, crée sa société de financement : EG Finance

C’est une première dans le monde du jeu vidéo. A l’instar du cinéma indépendant organisé autour d’un réseau structuré de financement privé et public, les producteurs indépendants cherchent de nouvelles méthodes pour drainer des investissements.

Cette innovation se vérifie chez Elektrogames, qui après une bonne année 2004, souhaite renforcer sa position en se dotant de son propre levier d’investissement, en l’occurrence : la société de production EG Finance. Elektrogames co-produit 7 nouveaux projets en 2005. La firme fait partie des 22 entreprises soutenues par le Fonds d’Aide à l’Edition Multimédia (FAEM) initié par le Ministère de la Culture et de la Communication en avril 2003. L’arrivée sur le marché des consoles de nouvelle génération induit la création de nouveautés. Pour cela, les éditeurs français doivent trouver des financements. Une démarche qui n’est pas simple. Avec la création d’EG Finance, Elektrogames innove et comble ce manque. En effet, cette société a pour vocation d’investir aux cotés d’Elektrogames en coproduction sur l’ensemble des oeuvres. Cela permet au producteur indépendant de sécuriser ses montages financiers, d’accroître ses moyens pour la mise en oeuvre de son modèle de production et de renforcer son indépendance. Premiers co-financements prévus : premier semestre 2005, le lancement des 7 nouvelles productions de jeux vidéo d’Elektrogames, dont les sorties sont prévues entre 2005 et 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur