Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

Elon Musk acquiert Twitter : c’est fait pour 44 Md$

Mise à jour du 26 avril
Le conseil d’administration de Twitter a accepté l’offre d’achat d’Elon Musk. Elle valorise le réseau social à environ 44 milliards de dollars.

—————————

Twitter, tout près de passer dans les mains d’Elon Musk ? Les négociations avec l’homme d’affaires en seraient à leur phase finale. Elles pourraient aboutir à une annonce dès ce lundi. Scénario probable : une acquisition en numéraire, à 54,20 $ par action, valorisant le réseau social à 43 Md$.

Twitter n’aurait, pour le moment, pas négocié de clause go-shop. Disposition qui lui permettrait d’accepter – moyennant dédommagement – d’autres offres pendant la période entre la signature de l’accord et sa validation.

Le prix proposé représente une prime de 54 % par rapport au cours de clôture de Twitter le 28 janvier dernier (veille de l’entrée d’Elon Musk au capital). Et de 38 % par rapport à celui du 1er avril (dernier jour de cotation avant l’annonce publique de cette prise de participation).

L’ascension éclair d’Elon Musk

Le patron de Tesla et de SpaceX détient actuellement 9,1 % de Twitter. Début avril, il s’est vu proposer une place au conseil d’administration jusqu’en 2024… sous conditions. En particulier, celle de ne pas monter, dans les 90 jours suivant son intronisation, à plus de 14,9 % du capital.

L’intéressé avait décliné la proposition. Et était rapidement revenu à la charge. Dans une lettre du 13 avril, il formulait officiellement l’offre à 43 Md$, qui serait « [sa] dernière ». Dans sa forme actuelle, Twitter ne deviendra pas un modèle de liberté d’expression, regrettait-il dans les grandes lignes.

Une semaine plus tard, Elon Musk détaillait son apport financier. Il affirmait pouvoir sécuriser 46,5 Md $. Avec, dans la boucle, Morgan Stanley, Barclays et Bank of America, entre autres.

– 21 milliards de dollars de capitaux propres
– Prêt sur marge, pour 12,5 Md$
– Prêt à terme garanti, pour 6,5 Md$
– Facilité de crédit renouvelable garantie, pour 500 M$
– Jusqu’à 3 Md$ en crédit-relais garanti et 3 Md$ en crédit-relais non garanti

Outre le renforcement de la liberté d’expression, Elon Musk veut rendre open source l’algorithme de Twitter. Il fait par ailleurs de l’élimination des bots une priorité.

Photo d’illustration © Tesla

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago