Embarcadero joue la carte multi-device pour RAD Studio XE7

DSILogicielsMobilité

Le nouveau créateur d’interfaces utilisateur intégré à RAD Studio XE7 permet de s’adapter à tous les types de terminaux (desktops ou mobiles), depuis un unique modèle. Le Saint Graal des développeurs.

Embarcadero Technologies est un éditeur américain spécialisé dans les solutions de programmation. Ce dernier a repris en 2008 les outils de développement de Borland, dont Delphi, C++Builder et RAD Studio (qui regroupe les deux offres).

La société lève aujourd’hui le voile sur une nouvelle version majeure de ces trois solutions : RAD Studio XE7, Delphi XE7 et C++Builder XE7.

« L’un des plus grands défis pour les développeurs Windows est d’étendre leurs applications existantes au-delà du poste fixe pour pouvoir exploiter le nouvel univers des appareils mobiles et des accessoires connectés. RAD Studio XE7 répond à cet enjeu avec des technologies de développement multi-appareils, de mobilité d’entreprise et de connectivité des appareils », résume Al Hilwa, directeur du programme Software Development Research chez IDC.

Des interfaces utilisateur universelles

Première nouveauté d’importance, un nouvel outil de création d’interfaces utilisateur. Ce dernier permet de générer des designs adaptés à chaque type de terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.) depuis un même modèle. L’interface utilisateur s’adapte en effet automatiquement aux changements d’échelle de l’affichage. Des personnalisations spécifiques pourront être apportées à certains formats, par exemple ceux dédiés aux terminaux mobiles.

RAD Studio XE6 se voulait l’outil ultime pour générer des applications Windows, OS X, Android et iOS depuis un même code source. Avec le « FireUI Multi-Device Designer », cette portabilité s’étend aujourd’hui aux interfaces utilisateur employées par les applications.

Un serveur middleware dédié

Autre avancée, les « Enterprise Mobility Services », qui s’appuient sur un serveur middleware dédié, chargé de fournir aux applications des API et des points d’entrée vers les données. Cet outil se veut compatible avec les technologies REST et JSON, ainsi qu’avec les principaux services de bases de données SQL (Oracle, Microsoft, IBM…). Il permettra de faciliter la création d’applications distribuées ou interconnectées.

Embarcadero n’étend pas seulement les possibilités de communication de ses outils vers le haut. Le support du Bluetooth permet en effet aux applications de piloter de nombreux périphériques, dont les objets connectés (Internet des Objets, informatique vestimentaire, etc.).

Un futur champion du calcul ?

D’autres nouveautés sont de la partie, en particulier sur le front d’Object Pascal, qui a été largement retravaillé.

L’éditeur livre également la Parallel Computing Library, une bibliothèque de code qui facilitera la mise au point d’applications de hautes performances. Elle offre en effet des routines de calcul exploitant la puissance des systèmes multicœurs. La Parallel Computing Library est exploitable depuis du code C++ ou Object Pascal. Seul regret, elle ne semble pas tirer profit de la puissance des GPU.

Sur le même thème

Embarcadero modernise les applications Windows XP en Delphi et C++
Embarcadero RAD Studio XE5 : Delphi débarque sous Android et iOS
Développements : Embarcadero adapte Delphi au monde Mac OS X et iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur