Pour gérer vos consentements :

EMC-Dell : VMware pas soluble dans Virtustream

En se rapprochant de la date échéance de l’acceptation définitive de l’offre de Michael Dell pour racheter EMC pour un montant de 67 milliards de dollars, les actionnaires de VMware sont remontés. Depuis l’annonce de ce méga-rachat, l’action du spécialiste de la virtualisation a perdu 30%, il n’en faut pas plus pour exaspérer les actionnaires et faire réfléchir les dirigeants à des solutions.

Selon le site Re/Code, la cible des actionnaires est toute trouvée, Virtustream. Cette société a été acquise à la fin mai 2015 pour un montant de 1,2 milliard de dollars par EMC. Pour rappel, Virtustream est une entreprise créée en 2009 et basée à Washington, elle a construit sa notoriété sur des solutions d’orchestration et d’automatisation des environnements Cloud privés, publics ou hybrides. Elle a un focus particulier sur les applications critiques en entreprise, notamment SAP (ce dernier étant un des investisseurs de Virtustream).

Réduire la participation de VMware dans Virtustream

Or depuis ce rachat, Virtustream est devenu le navire amiral du Cloud hybride dans la fédération EMC. A l’occasion d’une réunion avec les partenaires français, Sébastien Verger CTO d’EMC France a indiqué que « Virtustream va être en charge des services Cloud, il devrait accueillir vCloud Air de VMware, les services de Cloud managés de VCE et il est également prévu que Cloud Foundry, la solution PaaS intégrée dans Pivotal aille aussi chez Virtustream ». EMC avait pour ambition de créer une société commune où le spécialiste du stockage et VMware détiennent chacun la moitié du capital.

Oui mais voilà, cette répartition est aujourd’hui en question. Dell envisagerait de réduire la participation de VMware dans Virtustream pour laisser EMC comme actionnaire majoritaire. Cette opération viserait à relever le cours de l’action VMware. Cette initiative devrait être annoncée en décembre après la date butoir pour une contre-offre. Pas sûr que cela fasse taire la colère des actionnaires qui réclament déjà d’autres exigences.

A lire aussi :

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous EMC ?

Dell-EMC : les réactions de l’industrie IT à la méga-fusion

Crédit Photo : Aila Images / Shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago