Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

EMC Documentum lance sa suite BPM

La division de gestion des contenus (ECM ? Enterprise Content Management) Documentum d’EMC intègre désormais la technologie d’analyse et de supervision d’activités métiers de la société Proactivity, rachetée en juin 2006.

Cette intégration se traduit par la suite Documentum Process, une solution de BPM (Business Process Management ? gestion des processus métiers) qui se veut complète, couvrant l’analyse, la modélisation, l’orchestration et l’optimisation d’une large gamme de processus métiers impliquant des hommes, des systèmes, des contenus et des données.

Intégrée à la plate-forme ECM EMC Documentum, la suite permet d’extraire aussi bien des données structurées que des contenus non-structurés, de les utiliser pour améliorer l’efficacité opérationnelle, puis de les archiver et de les stocker conformément aux réglementations en vigueur. Une gestion de bout en bout qui permet également d’optimiser la performance des processus à chaque étape du cycle de vie, depuis la conception et l’analyse jusqu’à l’exécution et la supervision.

« Documentum Process Suite permet aux entreprises de maximiser leurs investissements informatiques en exploitant mieux les informations pour améliorer les processus métiers critiques pour leur activité« , a déclaré Balaji Yelamanchili, vice-président senior et directeur général des produits Gestion de Contenu & Archivage chez EMC, qui a par ailleurs souligné la capacité d’EMC à intégrer ses acquisitions.

Ce qu’EMC fournit avec Documentum Process– Des fonctionnalités avancées d’analyse, de simulation et de suivi de performance des processus, pour permettre aux responsables métiers de comprendre, contrôler et améliorer les processus critiques pour leur activité. – Un moteur d’exécution de processus évolutif qui orchestre et coordonne les interventions humaines, les systèmes et les activités d’intégration basées sur une architecture orientée-services (SOA), tant pour les applications à fort volume de transactions que pour les applications collaboratives complexes.- Une intégration directe avec une série complète de fonctionnalités d’EMC pour traiter les processus où l’information, sous ses différentes formes : la saisie interne d’informations (front-end) et l’extraction du contenu des documents papier ; les formulaires électroniques pour la saisie externe des données ; la gestion des données structurées et des contenus non structurés ; les environnements de partage de connaissances et de collaboration ; la gestion, l’archivage et le stockage des enregistrements de back-end.

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

4 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

5 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

10 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago