EMC et NetApp continuent de se disputer Data Domain

Réseaux

C’est la guerre des communiqués. EMC et NetApp continuent leur croisade pour emporter le vote des actionnaires de Data Domain, spécialiste de la déduplication de données.

Depuis trois jours, la compétition a repris de plus bel dans la course au rachat de Data Domain. Les deux prétendants revendiquent une légitimité d'”acquéreur idéal”, avec la bénédiction de l’administration américaine (SEC, ministère du Commerce). Du coup, l’action de cette société, éditeur de solutions de déduplication de données, continue de grimper, ce qui porte sa valorisation boursière au delà des 2 milliards de dollars.

NetApp est convaincu d’avoir déjà emporté le morceau (cf. article ‘ NetApp rachète Data Domain à la barbe d’EMC ‘)

Or, la bataille n’est pas achevée, car le vote par l’ensemble des actionnaires est programmé pour le 14 août. Encore 5 semaines de course à l’échalote…

La nouvelle offensive est venue d’EMC, durant ce week-end. Le géant des solutions de stockage s’est fendu d’un communiqué digne d’un nouveau départ en croisade. Tous les arguments en faveur d’un rachat par EMC y ont été réaffirmés, à commencer par une déclaration officielle de Joe Tucci, le big boss d’EMC en personne.

Le p-dg a notamment déclaré qu’EMC vient d’obtenir l’aval des autorités de régulation de la concurrence (ministère du commerce). Et il en a profité pour redire que l’offre d’EMC était, de loin, “la mieux disante”.

Ces déclarations préparaient une autre annonce ce lundi 6 juillet : EMC a relevé son offre de 12% pour la porter à 33,50 dollars par action. Cette nouvelle proposition “cash” porte la valorisation de Data Domain à 2,1 milliards de dollars, contre 1,9 milliard précédemment. Il est vrai que l’action de Data Domain a continué de grimper.

De son côté, l’autre prétendant, NetApp, vient de riposter, ce 6 lundi juillet, en annonçant qu’elle a obtenu l’aval de la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la Bourse de New York. NetApp rappelle également que son offre est amicale et qu’elle a été accueillie positivement par le conseil d’administration de Data Domain. Et que cette offre est la plus légitime qui soit…

Les paris sont ouverts… Certains estiment que la détermination d’EMC reste entière. La montée au créneau de Joe Tucci, son p-dg, en est l’illustration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur