EMC : le stockage, la santé, les projets et Tucci

Big DataCloudStockage

Lors de la présentation des résultats d’EMC, en forte hausse, le CEO Joe Tucci a levé une partie du voile sur la feuille de route de son groupe.

Joe Tucci ne quitte pas la barre d’EMC. Fort de ses résultats au-delà des prévisions en 2011 – chiffre d’affaires en hausse de 18 % à 20 milliards de dollars et bond de 30 % du bénéfice net à 2,5 milliards de dollars – le patron du géant du stockage a indiqué qu’il restera en place. Pour honorer une demande du conseil d’administration d’EMC, il restera CEO et président du conseil jusqu’en 2013.

Après un passage chez Wang (souvenir !), Joseph M. Tucci a été nommé président et CEO d’EMC en 2001. Il devrait démissionner de ce poste à la fin de cette année, et s’il prépare sa succession il n’a encore révélé aucun nom. Il a également indiqué qu’il pourrait rester à la tête du conseil d’administration d’EMC jusqu’en 2016.

Une entreprise dans l’air du temps

La force du groupe ? Sur un marché qui tend à se tasser, avec une croissance des dépenses informatiques qui sera probablement réduite de moitié en 2012 après la progression inattendue de 2011, le stockage demeure une valeur forte. « Les dépenses IT en matière de sauvegarde et de stockage des données vont augmenter plus vite que la moyenne du secteur », a-t-il déclaré. Il y a un an, Joe Tucci fixait deux objectifs au groupe : le cloud hybride et le big data analytique.

EMC porte dans le portefeuille de ses activités des relais de croissance forts qui démontrent la pertinence des choix portés par Joe Tucci. Rappelons l’acquisition d’Avamar pour la déduplication dans le stockage ; plus récemment Isilon pour le stockage évolutif (scale-out) en cluster NAS et le big data ; VMware, évidemment, pour la virtualisation et le cloud. Tous ces secteurs sont en pointe des IT et participent aux résultats du groupe.

Seule ombre dans ce tableau, tout comme ses concurrents, EMC souffre de la pénurie des disques durs SATA après les inondations qui ont frappé la Thaïlande en fin d’année dernière. Une pénurie qui selon Joe Tucci touche plus les disques de moyenne gamme qui les disques haut de gamme. Par ailleurs, le groupe mise également sur le flash ainsi que sur le SSD en position de tiers 1 sur les architectures de stockage.

Les nouveautés s’annoncent

Joe Tucci a profité de l’occasion qui lui était donnée de s’adresser à la presse pour dévoiler une partie du voile qui repose sur la feuille de route d’EMC. Une annonce majeure concernant Isilon est attendue dans les prochains jours, nous en reparlerons sur Silicon.fr (à suivre).

Le projet Lightning, des cartes flash PCIe (PCI express) installées sur les serveurs entre le CPU (processeur) et la mémoire de masse (disques) afin d’accélérer les I/O (entrées/sorties), devrait également aboutir à des annonces produits dans les prochaines semaines.

La gamme Symmetrix VMAX va être rafraîchie. Les baies pourront embarquer des fonctionnalités hybrides avec VNXe. Enfin, le stockage en mémoire flash, via les cartes PCIe évoquées ci-dessus ou les disques SSD, sera rendu disponible sur toute la gamme.

Quant à VMware, c’est toute l’offre qui devrait profiter de nouvelles fonctionnalités. Sont attendues en particulier la suite d’infrastructure de cloud privé vSphere et la plateforme cloud d’applications vFabric.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur