EMC profite bien de ses acquisitions

Régulations

Le géant du stockage publie des résultats en hausse et supérieurs aux
attentes

EMC affiche une belle santé au premier trimestre avec un bénéfice net de 312,6 millions de dollars, ou 15 cents par action, contre 272,5 millions de dollars (11 cents par action) sur la période correspondante de 2006.

Le chiffre d’affaires du groupe basé à Massachusetts a progressé à 2,98 milliards de dollars, contre 2,55 milliards il y a un an (+17%). Les analystes tablaient sur des ventes totales de 2,95 milliards de dollars.

Le géant du stockage profite d’abord de l’apport de ces récentes et multiples acquisitions, notamment dans le logiciel (revenus en hausse de 29%). Le chiffre d’affaires de sa division de logiciels VMware avait ainsi doublé sur un an au quatrième trimestre de 2006.

Les marges brutes d’EMC dans le software sont de l’ordre de 70%, contre 40% dans le hardware, qui constitue le coeur de métier du groupe américain.

Depuis trois ans, EMC s’est emparé de plus d’une vingtaine de sociétés. Dernier épisode en date : l’acquisition de RSA Security pour 2,1 milliards de dollars.

Cette boulimie a fini par inquiéter les actionnaires, qui épinglent certains rachats surévalués, et a provoqué un repli du cours de l’action (-11% depuis janvier dernier).

Pour rassurer la communauté financière, EMC a donc décidé de freiner son appétit et prévoit la suppression de plus de 1.300 postes au niveau mondial dans les mois à venir.

Pour 2007, EMC table sur un chiffre d’affaires en hausse de 14% à 12,7 milliards de dollars. L’activité sécurité devrait représenter 1 milliard de dollars de revenus “d’ici quelques années”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur