EMC rachète les parts de Cisco dans leur co-entreprise VCE

CloudDatacenters

EMC confirme le rachat des parts de Cisco dans l’entreprise commune avec VMware, VCE. Cette entité propose des solutions convergées, les vBlock.

A chaque évènement EMC ou VMware, la presse posait la même question sur les relations avec Cisco au sein de l’entreprise commune aux deux groupes, VCE (Virtual Computing Environment). Pour recevoir, en général, des réponses évasives. Rappelons que cette entité a été créée en 2009 avec comme nom initial Acadia. Elle avait pour ambition d’élaborer des offres tout en un, stockage (avec les solutions EMC), réseau et serveur (avec l’offre UCS de Cisco), plus la couche virtualisation avec VMware, sous l’appellation vBlock. Des offres plutôt orientées haut de gamme au départ. Et qui ont séduit des clients comme Orange. Très récemment, la firme avait annoncé un rafraîchissement de sa gamme en intégrant du flash pour le stockage.

Les infidélités de Cisco avec NetApp

Depuis la création de cette entité, les lignes ont bougé, Cisco est devenu un acteur de poids sur le marché des serveurs et a noué des partenariats avec d’autres acteurs comme NetApp, avec les FlexPod. EMC a également évolué en élargissant sa gamme de systèmes convergés avec les VSPEX intégrant des serveurs Lenovo. Au final, en 2013, IDC indiquait que VCE dominait toujours ce marché des systèmes convergés avec 24,3% de part de marché, mais talonné de près par Cisco/NetApp à 22,4%.

Les évolutions continuent sur ce marché avec l’annonce par EMC du rachat de la majorité des parts de Cisco dans VCE. Le spécialiste du stockage confirme ainsi une information publiée par Bloomberg. Et indique qu’après cette opération, Cisco conserverait 10% de l’entreprise commune. Cette transaction, dont le montant n’a pas été rendu public, sera effective ce trimestre. Pour mémoire, EMC détenait jusqu’alors 58 % de VCE, avec un investissement de départ de 1,25 milliard de dollars. Cisco en possédait 35% pour un montant investi de 716 millions de dollars.

A lire aussi :
EMC en mode fusion avec HP, Dell, Cisco ou Oracle ?
EMC oriente le stockage vers la flash et le cloud hybride

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur