EMC réhausse la barre du stockage sur disques à 1 peta-octets

Réseaux

Le géant du stockage étend les capacités de son système de stockage Symmetrix DMX-3. Avec un nouveau disque LC-FC en 500 Go, la capacité de stockage maximale est portée à 1 peta-octets (soit 1.024 tera-octets ou 1 million de giga-octets!)

Londres -. Pour faire face aux besoins croissants de ses grands clients, EMC étend les capacités de son système Symmetrix DMX-3, haut de gamme du stockage, moins de six mois après le démarrage de sa commercialisation en août 2005.

Au premier niveau d’une configuration, sur une armoire DMX unique, la capacité d’accueil de 96 disques peut profiter du nouveau disque LC-FC (low-cost Fiber Channel) en 500 Go et afficher jusqu’à 7 tera-octets. Cette capacité peut être étendue par incrémentation d’armoires jusqu’à 1 peta-octets avec un maximum de 2400 disques. Dans une stratégie ILM (information lifecycle management), cette capacité d’extension permet d’envisager de stocker et traiter beaucoup plus d’informations, mais aussi de consolider plus d’informations, d’applications et de services tiers de stockage sur moins d’armoires et de réseaux de stockage. Mais aussi d’en réduire la maintenance et donc le coût global ramené à la donnée. De plus, avec de telles capacités, les trois hiérarchies de stockage (tiered storage) qui jusqu’à présent nécessitaient une plate-forme séparée pour chaque ‘tiers’, peuvent être regroupées sur un système unique, ce qui contribue une nouvelle fois à la réduction des coûts. Le nouveau Symmetrix DMX-3 sera disponible dès le mois de mars. Son prix, non annoncé par EMC, dépendra bien évidemment de la configuration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur