EMC va lancer une IPO sur VMWare

Régulations

Le géant du stockage a annoncé qu’il va placer 10 % de sa filiale en Bourse

EMC a lancé ce qui pourrait bien se révéler la plus belle IPO (entrée en Bourse) d’une valeur technologique de l’année : VMWare.

Le numéro un mondial incontesté de la virtualisation pourrait en effet ouvrir 10 % de son capital aux investisseurs dès cet été.

La période semble favorable, les technos sont depuis le début de l’année le moteur récurrent des places boursières. D’ailleurs, Wall Street a accueilli très favorablement l’annonce, le titre EMC s’est même envolé de près de 8 % sur la Bourse électronique.

Joe Tucci, le président d’EMC, a clairement indiqué qu’il entendait conserver 90 % du capital de sa filiale, et qu’il n’envisage pas d’autre ‘spin-off‘ sur ses divisions et filiales en portefeuille.

Les résultats exceptionnels de VMWare, que l’on peut même qualifier d’insolents avec une progression en 2006 de 83 % de son chiffre d’affaires à 709 millions de dollars, et sa très large position de leader sur le marché de la virtualisation militent pour le projet de ‘spin-off‘.

D’ailleurs, ce projet d’IPO devait figurer dans la stratégie du groupe depuis l’acquisition de VMWare, il y a trois ans, la filiale a toujours bénéficié d’une très grande autonomie qui en faisait un élément (un bijou !) à part.

Au moment où la concurrence affûte ses armes, en particulier sur le projet Xen open source, EMC lance une nouvelle fois un message d’indépendance fort aux partenaires de VMWare, comme IBM ou HP, qui sont par ailleurs ses concurrents dans le stockage, mais qui représentent la plus grosse part du chiffre d’affaire de sa filiale (environ 30 % pour IBM selon nos sources).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur