EMC World 2013 : ViPR, «porter le stockage dans le cloud»

CloudStockage

L’annonce majeure de cette nouvelle édition d’EMC World ouvre la grande porte du stockage en mode Software Defined avec ViPR.

De notre correspondant à Las Vegas – ViPR est une solution logicielle qui crée une abstraction de l’infrastructure de stockage. Elle permet aux organisations de conserver les propriétés et la valeur des infrastructures déployées, tout en automatisant la création de pools virtuels de stockage, avec la capacité de porter le stockage dans le cloud via des API.

C’est ainsi que Amitabh Srivastava, Président de l’Advanced Software Division de EMC, nous a présenté ViPR, certainement l’annonce la plus importante de ce EMC World 2013. Au passage, nous noterons que ViPR est clairement un projet logiciel, ce qui marque l’évolution de la société et de son marché.

Software-defined storage

« Les plus grandes opportunités sont dans la donnée, affirme Amitabh Srivastava. Les clients veulent le choix, ils veulent choisir leur infrastructure. Mais ils ne peuvent voir la ligne de coût progresser au même rythme que les volumes de données. Et ils veulent un environnement ouvert. Le software-defined storage est déjà présent partout, mais ViPR est LA solution logicielle, high scale, de disponibilité et de contenus sociaux. »

Pour faire face à la progression exponentielle du volume des données, le stockage objets et HDFS s’imposent, ainsi que le Big Data analytique. Mais se pose la question de la gestion de ce stockage, et de la difficulté de déplacer des volumes de données vers les plates-formes de traitement…

Voilà pourquoi avec ViPR EMC nous propose une nouvelle vision du futur. Qui passe par la création d’une abstraction de l’infrastructure de stockage, EMC ou concurrente. ViPR crée des pools virtuels, qui eux même regroupent des pools d’espaces de stockage, chacun disposant des capacités de stockage objets et HDFS. La solution s’appuie également sur une ouverture offerte par les API. Et vient s’ajouter une incontournable démarche d’automatisation basée sur des règles.

« Dans ces conditions, nous avons la capacité de porter le stockage dans le cloud. »

EMC ViPR

Appâtés par ces généralités, nous sommes allés à la pèche aux informations qui nous permettraient de mieux qualifier cette nouvelle offre…

Produit exclusivement logiciel, ViPR est une appliance virtuelle qui agit comme un hyperviseur de stockage. La plateforme se décline en deux couches :

  • ViPR Controller assure la virtualisation de l’infrastructure de stockage et l’automatisation à partir d’un point unique, même dans un environnement hétérogène. La découverte et la gestion de l’infrastructure de stockage en place est automatisée.

L’abstraction des fonctions d’administration, comme le provisioning ou la migration, le self-service ou encore le reporting, permet également de gérer une zone de stockage comme un simple pool de ressources, et par extension d’afficher une infrastructure de stockage comme un ensemble de pools virtuels ;

  • ViPR Data Services pour la gestion de la donnée en mode traditionnel, fichiers et blocks, comme pour les workloads objets et HDFS (le système de fichier d’Hadoop) qui composent le Big Data. L’avantage de la solution provient de la reconnaissance par ViPR des données stockées sous la forme de fichiers, même s’il s’agit d’objets.

ViPR HDFS Data Services, partie de cette couche, ouvre un accès à l’analytique, le compute allant vers la donnée et non plus l’inverse. Le stockage objet s’en trouve simplifié, les protocoles NFS et iSCSI cèdent ici leur place à HDFS pour définir la base Hadoop.

ViPR Object Data Services offre le support des environnements EMC de stockage objet existants, Atmos, VNX et Isilon, ainsi que la compatibilité S3 et OpenStack Swift via des API REST et HDFS.

La relation application/donnée

Cette organisation présente l’avantage de séparer la couche d’infrastructure virtuelle (ViPR Controller) de la couche de données (ViPR Data Services). De plus, l’appliance assure la mise en relation entre l’application et la donnée, mais cette dernière, en dehors des modes objets et HDFS, ne la traverse pas. EMC apporte la réponse à la dispersion de la donnée en rapprochant le compute de la donnée, et non plus l’inverse.

EMC considère que ViPR est l’équivalent de VMware appliqué au stockage. Les API de l’éditeur donnent accès une zone vSphere. ViPR Controller s’intègre à VMware SDDC, vCloud Automation Center, vCenter Operations Manager, et plus largement à VMware Software-Defined Data Center.

Quant à l’infrastructure distribuée de ViPR, elle reconnaît les plateformes de stockage EMC VMAX, VNX et Isilon, mais également concurrentes.


Voir aussi
EMC World 2012 : du stockage au cloud hybride, en passant par le Big Data


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur