Emmanuel Cabon (Telindus) : « Sur l’UCaaS, nous arrivons au bon moment »

CloudPoste de travail
Emmanuel Cabon, Directeur de la division Infrastructure et Communications Unifiées chez Telindus

Laisser au DSI la maitrise de la construction de l’offre UCaaS. Directeur de la division infrastructure et communications unifiées chez Telindus, Emmanuel Caron revient sur la solution de communications unifiées récemment lancée par la filiale de Belgacom.

Filiale Entreprise de Belgacom, Telindus a lancé, en novembre dernier, My Collaboration, une solution de communications unifiées “as a Service” (UCaaS) en direction des grands comptes et administrations. Bâtie autour des technologies Cisco et ServiceNow, l’offre regroupe les services de téléphonie fixe, messagerie vocale unifiée, vidéo communication, messagerie instantanée, web conférence ainsi que l’intégration du client sur un poste de travail fixe et mobile.

Du classique en matière de communications et collaborations unifiées (UC). Mais à l’heure où l’UC s’installe à peine dans les entreprises, « la recherche d’innovation s’en tient essentiellement au mode de consommation, souligne Emmanuel Cabon, directeur de la division Infrastructure et Communications Unifiées chez Telindus France. Le mode “as a service” apporte le “Pay as you use” et cache la complexité du système; le client consomme au fur et à mesure de ses besoins. »

Deux datacenters

My Collaboration s’administre à travers un portail. « On a construit notre solution sous forme d’un catalogue de bouquets de services adressables aux utilisateurs finaux », précise le responsable. Une offre qui ne changera pas le mode de fonctionnement des grandes entreprises habituées aux organisations répondant aux normes ITIL. Et flexible. « Le portail est fait pour que la responsabilité de gestion des services puisse être déléguée, en fonction des organisations des entreprises. » La facturation des services consommés s’établit classiquement au mois.

La solution est hébergée sur les datacenters de Telindus (un en France et un autre en Belgique). « On peut adresser les clients internationaux en s’appuyant si besoin sur des infrastructures en propre et sur des points de présence locaux », précise Emmanuel Cabon.

Le DSI reste maître d’oeuvre

Quid du retard de Telindus face à Orange Business Services présent sur le secteur de l’UCaaS depuis 2011 ? « Est-ce que notre concurrent est parti trop tôt ou à l’heure, c’est à eux qu’il faut le demander. Nous pensons en tout cas arriver au bon moment. Je vois aujourd’hui beaucoup de cahiers des charges tourner autour du as-a-service », justifie notre interlocuteur. Il ajoute que, contrairement à la vision de son concurrent, Telindus laisse le DSI maître de la conception, de la vente et de la gestion de son offre.

Si l’appétence des clients pour le Cloud se confirme, Telindus pourrait fort bien décliner son offre “as a service” en My Storage et My Security. En attendant, sa solution d’UCaaS a séduit, notamment un gros opérateur français. « Nous leur fournissons le moteur mais la voiture n’est pas la même », précise cependant Emmanuel Cabon.

[Article modifié le 22/01/2014]


Lire également

Communications unifiées : l’UCaas en quête de notoriété en France
Les communications unifiées portées par le cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur