Emploi : 4 métiers du « digital » en croissance

Walters People, une marque de recrutement intérimaire et permanent du groupe Robert Walters, a livré son étude des rémunérations 2021 pour la France.

Quatre fonctions dans le « digital » font partie des plus recherchées. « Seuls les métiers en tension et les profils en forte pénurie pourront prétendre à des augmentations de salaire » cette année, prévient Alain Mlanao, directeur général de Walters People France.

Voici les fourchettes des salaires (hors primes et bonus) de fonctions intermédiaires parmi les plus demandées, pour des professionnels ayant de 3 à 7 ans d’expérience :

– UX/UI Designer (spécialiste expérience/interface utilisateur) : 45 000 à 55 000 euros bruts attendus en 2021 (contre €42k – 55k en 2020)
– Data analyst (expert des données) : 45 000 à 55 000 euros (€42k – 52k l’an dernier)
– Traffic Manager (gestionnaire de trafic web) : 40 000 à 50 000 euros (€36k – 50k l’an passé)
– Chef de projet numérique : 39 000 à 50 000 euros (contre €38k – 50k en 2020)

Les rémunérations peuvent varier en fonction de la taille, du secteur et de l’implantation géographique de l’entreprise qui emploie ces profils.

Certes, « la rémunération reste le premier élément d’attractivité », a souligné Alain Mlanao. Les entreprises ont également intérêt à « miser sur le télétravail et le management basé sur la confiance » pour attirer les profils aux compétences les plus prisées du marché.

Dans les technologies de l’information, relève une autre étude, il n’y a pas de « surenchère salariale », sauf pour certains experts dotés d’une double compétence business et IT.

(crédit photo : Alex Qian via Pexels)