Emploi : léger rebond en mars pour le recrutement d’informaticiens

Régulations

D’après l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), les intentions d’embauches d’informaticiens pour le second trimestre 2014 sont en hausse de 3 points par rapport à la même période l’an dernier. Mais les offres d’emploi ont reculé de 1% sur douze mois.

Selon l’Apec, malgré une légère reprise des offres observée au mois de mars 2014 (+3% par rapport à mars 2013), le nombre d’offres d’emploi à l’attention des cadres en informatique, en France, a enregistré un nouveau recul de 1% sur les douze derniers mois.

La filière reste toutefois l’un des deux moteurs de l’emploi cadre, les annonces liées aux fonctions informatiques constituant environ 25% des 636 217 offres confiées à l’Apec d’avril 2013 à mars 2014. Cela représente 161 760 offres IT, dont 14 842 annonces en mars. Seules les activités commerciales et marketing font mieux avec un total de 177 041 offres sur douze mois glissants.

La DSI en croissance

En cumul sur douze mois, la fonction informatique industrielle a enregistré la plus forte baisse du secteur (-23% à 16 733 offres). Les annonces dédiées à l’exploitation et la maintenance informatique ont baissé de 11% (8 812 offres). Et les offres centrées sur l’informatique web, les sites et portails ont reculé de 5% (24 635 offres). Les annonces pour les systèmes, réseaux et données ont aussi enregistré un repli de 5% (29 951 offres).

En revanche, trois fonctions IT sont en croissance sur douze mois glissants. Outre l’informatique de gestion (+10% à 59 651 annonces), qui demeure un important pourvoyeur d’offres pour les cadres, la maîtrise d’ouvrage et fonctionnel (+7% à 17 520 offres) ainsi que la direction informatique (+5% à 4 728) ont enregistré une hausse. Rappelons-le, ces chiffres doivent être considérés avec précaution, car des SSII en situation de concurrence sur un même marché sont susceptibles de publier des annonces similaires correspondant, en fait, à un seul poste à pourvoir.

Un rebond saisonnier

Les réalisations de recrutements dans les activités informatiques ont été stables au premier trimestre 2014 par rapport à la même période l’an passé. Pour le trimestre en cours, 88% des entreprises prévoient d’embaucher au moins un cadre du secteur. Ce qui correspond à une hausse de 3 points par rapport au deuxième trimestre 2013.

Malgré l’embellie, le chômage reste important dans la profession. Selon les chiffres de Pôle emploi, la France comptait fin févier 41 600 chômeurs (catégories A, B et C) dans les systèmes d’information et de télécommunication (-1,7% par rapport à janvier). Sur la base d’autres chiffres communiqués par la Dares, l’association Munci évalue à 78 439 le nombre de demandeurs d’emploi dans les métiers IT,  fin décembre 2013, pour les catégories A à E, dont 52 401 pour la seule catégorie A. Soit un taux de chômage des informaticiens en France compris entre 8,7% (cat. A) et 13% (toutes catégories), sur une base Insee de 600 000 informaticiens.


Lire aussi

La grille des salaires IT en France en 2014, selon Robert Half


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur