Emploi IT : l’architecte logiciel au sommet sur Indeed

Projets

L’architecte logiciel et le développeur full stack dominent le classement Indeed des « meilleurs emplois » aux États-Unis. En France, la donne change.

Les compétences IT sont toujours très demandées des deux côtés de l’Atlantique.

Aux États-Unis, six des 10 premiers postes du classement 2020 des « meilleurs emplois » (« Best Jobs of 2020 »)* publié par Indeed sont technologiques. Par « meilleurs emplois », le métamoteur entend les plus demandés et les plus rémunérateurs du marché.

L’architecte logiciel obtenant la première place, devant le développeur full stack. L’ingénieur DevOps (développement/opérations) se hisse en 5e position. Le développeur Java (7e), le data scientist (8e) et le spécialiste de la sécurité IT (9e) font également partie du top 10 :

Top 10 Indeed

1. Architecte logiciel
2. Développeur full stack
3. Agent immobilier
4. Dentiste
5. Ingénieur développement et operations
6. Ingénieur électricien
7. Développeur Java
8. Data scientist
9. Spécialiste en sécurité IT
10. Directeur des ventes

Quant au salaire annuel moyen pour les emplois Tech du classement, il varie de 93 820 dollars pour un développeur Java à 119 715 dollars pour un architecte logiciel.

En France, les rémunérations sont bien moins élevées, soulignent d’autres sources.

À Paris, la prime aux experts

Dans Paris et sa région, relevait Hired en 2019, le salaire annuel moyen de développeurs et profils techniques atteint 56 600 euros dans le e-commerce.

Le cabinet Robert Walters, de son côté, a constaté que les salaires d’experts IT peuvent augmenter lors d’un changement de poste. La « surenchère » ne joue donc pas pour tous.

Mais les recrutements sont dynamiques. Les profils techniques se positionnant parmi les « métiers les plus recherchés en France », selon LinkedIn. Le délégué à la protection des données (DPO) et l’ingenieur en intelligence artificielle (IA) sont ici les plus demandés.

*source : Indeed – « Best Jobs of 2020 ». Les postes ont été classés en fonction des rémunérations proposées, du nombre et de la croissance d’offres diffusées via le métamoteur de recherche d’emploi sur la période 2016-2019.

(crédit photo via Visual Hunt)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT