Categories: Projets

Emploi IT : le Covid-19 perturbe les recrutements

Les activités informatiques n’échappent pas à la baisse « historique » des recrutements de cadres, dont l’Apec* s’est fait l’écho dans son baromètre du 4e trimestre. Dans les métiers IT, les offres diffusées sur Apec.fr ont reculé de 37% de janvier à septembre 2020.

Comment l’expliquer ?

Les entreprises confrontées au recul de la demande de prestations chez les clients, et à la bascule massive des équipes vers le travail à distance (9 cadres en postes sur 10 dans l’IT), ont reporté ou annulé des embauches de cadres, a relevé l’Apec.

Quant aux recrutements sur le trimestre en cours, ils sont freinés par un manque de visbilité à court terme. L’activité reste impactée par la pandémie de Covid-19.

Malgré les incertitudes, les intentions de recrutements de cadres restent plus élevées dans les technologies et les systèmes d’information que dans d’autres secteurs.

Aussi, selon l’Apec, 9 500 entreprises en France prévoient « au moins un recrutement de cadre » pour la fonction informatique au cours de ce trimestre. Soit plus encore de sociétés prêtes à embaucher des cadres que dans les métiers des études et de la R&D (8 000 entreprises), mais moins que dans les fonctions commerciales (12 000 entreprises).

Relance en 2021 ?

Tous secteurs confondus, l’année 2020 devrait se solder par 170 000 à 200 000 recrutements de cadres, contre 281 300 embauches en 2019, d’après l’Apec.

Dans l’IT, les 67 000 embauches prévues en début d’année ne se réaliseront pas.

« En dépit d’un volume de recrutements nettement moins élevé [que prévu pour 2020], et donc d’une concurrence moins forte » entre employeurs, les entreprises s’attendent à rencontrer « des difficultés significatives » pour recruter les profils les plus recherchés.

La relance en 2021 ?

« Relativement faibles à court terme, les intentions de recrutements, côté entreprises, et de mobilité, côté cadres, devraient être plus élevées à moyen terme », a souligné l’Apec dans son baromètre. « D’une part, nombre d’entreprises anticipent une amélioration de leur situation à horizon 2021 et sont confiantes dans l’évolution de leur carnet de commandes. D’autre part, un tiers des cadres nourrissent des projets de mobilité externe à 12 mois. »

*Association pour l’emploi des cadres (Apec).

(crédit photo : Andrea Piacquadio via Pexels)

Recent Posts

Bases de données cloud : quels fournisseurs se détachent ?

Gartner livre son premier Magic Quadrant consacré au marché des bases de données cloud. Qui…

15 heures ago

Cybersécurité : Sectigo acquiert SSL247 et Xolphin

Les sociétés franco-britannique SSL247 et néerlandaise Xolphin deviennent des filiales de Sectigo, fournisseur d'insfrastructures à…

16 heures ago

Oracle ajoute l’analytique in-memory à son MySQL managé

Oracle greffe à son offre MySQL Database Service un moteur analytique en mémoire. L'ensemble est…

19 heures ago

Actifio : le pionnier du copy data management se vend à Google

Dit sur la voie d'une IPO, Actifio (spécialiste de la gestion des copies de données)…

22 heures ago

Pourquoi HPE transfert son siège au Texas

HPE déménage son siège social de la Californie au Texas pour réduire ses coûts et…

2 jours ago

« Score de productivité » : Microsoft règle le curseur vie privée

Sous la pression, Microsoft supprime toute identification des individus au sein du « score de…

2 jours ago