Pour gérer vos consentements :
Categories: Emploi

Emploi IT : la demande surpasse (encore) l’offre de profils qualifiés

Les plans de réorganisation engagés par de grands groupes des technologies et du numérique, de Microsoft à SAP, impactent encore peu le marché de l’emploi IT.

En France, malgré le ralentissement de la croissance, les prévisions de recrutement de cadres IT demeurent élevées, a relevé l’Apec. Par ailleurs, les métiers de développeur, chef de projet informatique, ingénieur en études et développements informatiques ou encore administrateur systèmes et réseaux font partie de ceux qui recrutent le plus en France. Celui de data analyst enregistre la plus forte dynamique en nombre d’offres. Les ingénieurs IT, de leur côté, bénéficient toujours du quasi plein emploi, avec moins de 2% de chômeurs, contre 7% pour l’ensemble de la population active au sens du Bureau International du Travail (BIT).

Aux États-Unis, le marché s’est contracté, mais à un rythme relativement modeste par rapport aux prévisions. 38 000 emplois technologiques ont ainsi été supprimés en février 2023, selon des données du US Bureau of Labor Statistics agrégées par CompTIA.

Dans le seul secteur des technologies, 11 000 emplois ont été perdus en un mois, soit un repli modeste de -0,2%. Tous secteurs confondus, le recul a éte sensiblement plus marqué (-0,6%). Certes, le taux de chômage IT est passé à 2,2% en février, contre 1,5% le mois précédent. Cependant, ce niveau reste inférieur à celui du taux de chômage national américain (3,6%).

Emploi IT : la data et le génie logiciel sont moteurs

Malgré les licenciements décidés dans les technologies de l’information, l’impact a donc été plus modeste que prévu en début d’année 2023.

En outre, des recrutements stables opérés par différents employeurs confortent la demande à long terme de talents technologiques dans de nombreux secteurs de l’économie.

Selon la société d’études de marché Gartner, les DSI et responsables du recrutement informatique doivent s’attendre à une concurrence accrue pour accéder à différents viviers de talents. Quant aux prétentions salariales des candidats, elles continuent d’augmenter.

« Dans des domaines fonctionnels clés, tels que la science des données, le génie logiciel et la cybersécurité, l’offre de talents reste aussi tendue voire plus encore qu’auparavant », a déclaré récemment Mbula Schoen, analyste et directrice de programme chez Gartner.

La demande actuelle de talents technologiques dépasse ainsi largement l’offre. Une tendance qui, selon la société d’études de marché, devrait durer au moins jusqu’en 2026.

(crédit photo : Pexels)

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

4 jours ago