Pour gérer vos consentements :
Categories: Emploi

Emploi IT : la dynamique reste forte, malgré les tensions

Les conséquences des tensions géopolitiques peuvent freiner la dynamique du marché de l’emploi. L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) a donc révisé ses prévisions de recrutements de professionnels du secteur privé en France pour l’ensemble de l’année 2022.

« L’incertitude liée à la guerre en Ukraine et ses impacts affecte la confiance des entreprises et entraîne un fléchissement relatif des intentions de recrutement dans les PME et les grandes entreprises », indique l’Apec dans son baromètre trimestriel.

Après le fort rebond constaté en 2021 (+18% par rapport à 2020), la dynamique du marché de l’emploi cadre français serait ainsi perturbée par l’impact économique de ce conflit.

Dans les technologies d’information, toutefois, les prévisions d’embauche de cadres sont toujours plus élevées que dans d’autres secteurs. En outre, les recrutements dans l’IT seraient à nouveau supérieurs à leur niveau de 2019 (soit avant la pandémie de Covid 19).

Plus de 59 000 informaticiens recrutés ?

Au total, 59 200 recrutements de cadres sont désormais attendus dans la fonction informatique pour l’année en cours. Ces prévisions d’embauche, stables par rapport à l’an passé, demeurent solides.

En outre, la fonction informatique concentre 21% des intentions d’embauche exprimées par les entreprises du panel* (tous secteurs confondus, 282 000 embauches sont prévues en 2022, +5% par rapport à l’année précédente).

De surcroît, les activités informatiques demeurent l’un des principaux moteurs de l’emploi cadre en France, avec l’ingénierie-R&D et le conseil.

Salaires, missions, travail à distance ou hybride… Certains profils ont toute latitude pour négocier. Hors du top management, les professionnels dotés de 1 à 5 ans d’expérience sont les plus recherchés par les entreprises, dans les technologies de l’information entre autres.

Aussi, les recrutements anticipés comme malaisés, notamment lorsqu’il est question de pourvoir des postes hautement qualifiés dans l’IT (ingénierie, data, cybersécurité…), demeurent difficiles à concrétiser.

Sous l’angle des territoires, enfin, les régions Île-de-France (+5% de recrutements de cadres prévus cette année), Auvergne-Rhône-Alpes (+6%) et Hauts-de-France (+8%) devraient être les plus dynamiques pour l’emploi cadre cette année.

*Enquête annuelle menée auprès d’un échantillon permanent de 8 000 entreprises, représentatif de la répartition par région, par taille et secteur d’activités des salarié.e.s du secteur privé en France métropolitaine et représentant 1,4 million de salarié.e.s dont 345 500 cadres. Interrogation par téléphone du 24 novembre 2021 au 24 janvier 2022.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

3 jours ago