Pour gérer vos consentements :
Categories: Emploi

Emploi IT : à la recherche des talents « cachés »

Dans les métiers IT, un employeur sur cinq peine à trouver des candidats qualifiés pour les postes à pourvoir. C’est l’un des enseignements du rapport « New Age Talent Tech »*.

39 000 chargés de recrutement dans 40 pays ont été interrogés dans le cadre de cette analyse livrée par Experis (ManpowerGroup).

34% des recruteurs concernés estiment que trop de candidats ne disposent pas des compétences techniques adaptées aux postes à pourvoir. Aussi, 32% des employeurs considèrent que l’expérience de ces professionnels n’est finalement pas « pertinente ».

De surcroît, 27% déplorent que les prétendants à l’embauche n’aient pas, selon les organisations, les compétences relationnelles (soft skills) appropriées.

Il reste que la demande exprimée par les entreprises est supérieure à l’offre de profils qualifiés disponibles.

Les chefs de projet informatique, les analystes en cybersécurité, les développeurs logiciels et les spécialistes de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage automatique (machine learning, ML) sont considérés comme les profils les plus difficiles à recruter et à retenir.

Autant d’individus qui peuvent bénéficier des rémunérations parmi les plus élevées du marché et disposer d’une marge de manoeuvre relativement confortable pour négocier leur avenir professionnel.

Comment rapprocher l’offre de la demande de profils qualifiés

Pour réduire le déficit de profils technologiques spécialisés, faire appel à des prestataires externes est une possibilité.

Mais elle ne suffit pas à rapprocher l’offre de compétences disponibles de la demande exprimée par les organisations, relève Experis.

Selon le spécialiste des services numériques et infogérés, les entreprises peuvent activer d’autres leviers, à savoir :

– accompagner la montée en compétences des équipes IT internes
– ouvrir les recrutements à des profils diversifiés
– investir davantage dans les technologies d’analyse avancée de données et l’IA pour mieux recruter et intégrer

« Il existe des talents cachés dans toutes les entreprises », déclare Eric Jeannerod, directeur général d’Experis France. Les entreprises ont donc intérêt à « mettre tout en œuvre pour les identifier et les former notamment aux compétences pénuriques. »

*source : baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi (ManpowerGroup Employment Outlook Survey – MEOS) pour le 3e trimestre 2022, complété de données issues d’entretiens menés entre janvier et avril 2022.

(crédit photo via pixabay)

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

4 jours ago