Pour gérer vos consentements :
Categories: Emploi

Emploi IT : à la recherche des talents « cachés »

Dans les métiers IT, un employeur sur cinq peine à trouver des candidats qualifiés pour les postes à pourvoir. C’est l’un des enseignements du rapport « New Age Talent Tech »*.

39 000 chargés de recrutement dans 40 pays ont été interrogés dans le cadre de cette analyse livrée par Experis (ManpowerGroup).

34% des recruteurs concernés estiment que trop de candidats ne disposent pas des compétences techniques adaptées aux postes à pourvoir. Aussi, 32% des employeurs considèrent que l’expérience de ces professionnels n’est finalement pas « pertinente ».

De surcroît, 27% déplorent que les prétendants à l’embauche n’aient pas, selon les organisations, les compétences relationnelles (soft skills) appropriées.

Il reste que la demande exprimée par les entreprises est supérieure à l’offre de profils qualifiés disponibles.

Les chefs de projet informatique, les analystes en cybersécurité, les développeurs logiciels et les spécialistes de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage automatique (machine learning, ML) sont considérés comme les profils les plus difficiles à recruter et à retenir.

Autant d’individus qui peuvent bénéficier des rémunérations parmi les plus élevées du marché et disposer d’une marge de manoeuvre relativement confortable pour négocier leur avenir professionnel.

Comment rapprocher l’offre de la demande de profils qualifiés

Pour réduire le déficit de profils technologiques spécialisés, faire appel à des prestataires externes est une possibilité.

Mais elle ne suffit pas à rapprocher l’offre de compétences disponibles de la demande exprimée par les organisations, relève Experis.

Selon le spécialiste des services numériques et infogérés, les entreprises peuvent activer d’autres leviers, à savoir :

– accompagner la montée en compétences des équipes IT internes
– ouvrir les recrutements à des profils diversifiés
– investir davantage dans les technologies d’analyse avancée de données et l’IA pour mieux recruter et intégrer

« Il existe des talents cachés dans toutes les entreprises », déclare Eric Jeannerod, directeur général d’Experis France. Les entreprises ont donc intérêt à « mettre tout en œuvre pour les identifier et les former notamment aux compétences pénuriques. »

*source : baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi (ManpowerGroup Employment Outlook Survey – MEOS) pour le 3e trimestre 2022, complété de données issues d’entretiens menés entre janvier et avril 2022.

(crédit photo via pixabay)

Recent Posts

4 modèles de lapdocks pour les smartphones Android

Une station d'accueil pour smartphone, au format PC portable : c'est la promesse des lapdocks.…

3 heures ago

Charles Souillard, nouveau CEO de Bonitasoft

Charles Souillard succède à Miguel Valdés Faura comme CEO de Bonitasoft. Cofondateur, il était jusqu'à…

5 heures ago

Stéphane Lapierre, nouveau DSI dédié à la relation client de AG2R La Mondiale

Stéphane Lapierre rejoint le spécialiste de l'assurance en qualité de Directeur des systèmes d’information relation…

8 heures ago

Cloudflare : 1,25 Md$ pour financer des start-up en phase d’amorçage

Le fournisseur de services d’optimisation réseau fait équipe avec des capital-risqueurs. De jeunes pousses utilisatrices…

8 heures ago

Green IT : un « référentiel carbone » pour la dématérialisation

Un référentiel ouvert pour mesurer l'empreinte carbone de la chaîne de dématérialisation à travers 21…

10 heures ago

SAP Universal ID : la « phase deux » touche à sa fin

SAP entend boucler d'ici à fin 2022 la deuxième phase de son programme Universal ID.…

12 heures ago