Emploi : quels sont les langages de programmation les plus recherchés ?

DéveloppeursProjets

Java, SQL et Javascript sont les langages les plus demandés par les recruteurs. Python progresse et Objective-C décline, selon Joblift.

L’agrégateur d’offres d’emploi Joblift a publié son classement des langages de programmation les plus recherchés par les recruteurs en France.

Le méta-moteur a étudié 510 915 offres d’emploi mentionnant un besoin en compétences progammatiques ces 24 derniers mois. En s’appuyant sur le PyPL Index de mai 2018 pour la sélection des langages à prendre en compte.

Dans ce contexte, la demande est restée relativement stable (le volume d’offres a progressé de +0,9% en moyenne). Et le top 5 des langages les plus recherchés par les recruteurs est le suivant :

1. Java (mentionné dans 42% des offres étudiées);
2. SQL (35%);
3. Javascript (27%);
4. PHP (22%);
5. .NET (17%).

Avec 15% des mentions, Python ne fait pas partie de ce top 5. Mais il enregistre la croissance la plus élevée du domaine (2% de mentions en plus chaque mois). À l’inverse, Objective-C, avec 1% des demandes seulement, affiche la plus forte baisse de tous les langages de programmation étudiés (3% de mentions en moins).

Toutefois, les langages les plus demandés ne sont pas forcément ceux qui paient le plus.

{Lire aussi : 10 nouveaux métiers de l’IA}

46 jours pour pourvoir un poste

Joblift estime à 46 jours (contre 33 jours pour les autres secteurs en France) la durée moyenne pour pourvoir un poste nécessitant des compétences en programmation.

Mais cette durée peut atteindre 50 jours ou plus pour certains langages. C’est le cas pour Objective-C (57 jours en moyenne), Ruby (51 jours) et Swift (50 jours).

Il y a deux ans encore, certains de ces langages figuraient d’ailleurs parmi les plus rémunérateurs pour les développeurs en France.

Enfin, Joblift souligne que 30% des offres s’adressent à des profils dotés de 5 à 10 ans d’expérience. Ce taux atteint même 75% pour SQL et 69% pour .NET… Enfin, 12% des offres (jusqu’à 20% pour Ruby) ciblent clairement des profils ayant moins de 2 ans d’expérience.

Joblift a publié l’infographie ci-dessous pour illustrer ses chiffres :

(crédit photo de une © Morrowind / Shutterstock.com)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur