Emploi : LinkedIn lance de nouveaux outils pour les recruteurs et les utilisateurs

AppsCloudCollaborationLogicielsMobilitéRessources Humaines

LinkedIn propose une nouvelle plateforme pour faciliter le processus de sélection de candidats pour les recruteurs et un système d’alerte pour les demandeurs d’emploi.

LinkedIn enrichit ses fonctionnalités pour aider les demandeurs d’emplois et les recruteurs à tirer le meilleur parti de sa plateforme.

Pour les premiers, le réseau social professionnel améliore son système d’alerte pour envoyer une notification dans les minutes qui suivent la parution d’une offre d’emploi correspondant aux critères ou à l’expérience d’un candidat afin de lui permettre d’être le plus réactif possible pour postuler.

Par ailleurs, tous les membres LinkedIn peuvent désormais consulter les salaires sur les offres d’emploi. Cette fonction était auparavant réservée aux membres premium.

La page d’accueil des offres d’emploi a été repensée pour faciliter la consultation sur les mobiles, avec un modèle à défilement qui simplifie la recherche, la consultation et la candidature aux offres qui conviennent.

L’application LinkedIn pourra désormais sauvegarder une recherche afin de pouvoir y revenir plus facilement.

Nouvelles fonctionnalités pour les recruteurs

Pour les recruteurs, LinkedIn a unifié ses outils sur une seule plateforme afin de les aider à optimiser leur processus de sélection.

Ainsi, ils auront accès à des conversations partagées pour voir les échanges que leurs collègues ont eu avec les candidats.

Des questions de présélection permettront de recueillir des renseignements par “oui” ou par “non” afin d’améliorer l’examen des candidatures. Une nouvelle fonction de messagerie simplifiera la procédure de refus des candidats non qualifiés en envoyant 25 courriels à la fois.

Autre outil pratique, un système de recherches automatiques qui montrent les candidats les plus pertinents en fonction des critères définis pour un poste à pourvoir.

LinkedIn revendique désormais 20 millions d’offres d’emploi et affirme qu’une embauche a lieu toutes les huit secondes par son intermédiaire.

Lire aussi :