Blockchain : quelles sont les opportunités d’emplois ?

Pour soutenir leurs projets de services et applications blockchain, la technologie décentralisée de gestion des transactions, les entreprises recrutent.

Différentes industries, de la finance à la santé, sans oublier la logistique et la chaîne d’approvisionnement (supply chain), sont à la recherche de développeurs. Mais pas uniquement. Les juristes et les professionnels du marketing sont également recherchés. C’est ce qu’illustre une infographine publiée par 101blockchains.

Voici un classement de 10 profils parmi les plus recherchés, selon le site spécialisé :

De l’ingénieur au juriste

1. Ingénieur blockchain > Rôle : piloter la création et le déploiement de solutions blockchain qui répondent au besoin du marché.

2. Développeur blockchain > Rôle : développer des applications décentralisées et des contrats intelligents (smart contracts), ces programmes qui automatisent la réalisation et l’exécution d’un contrat au sein de la chaîne de blocs.

3. Designer > Rôle : créer les interfaces utilisateur des sites et services de la blockchain.

4. Métiers marketing > Rôle : développer et suivre les campagnes dédiées à la blockchain en fonction des audiences ciblées.

5. Consultant juridique blockchain > Rôle : contrôler l’aspect légal d’une levée de fonds en cryptomonnaies (ICO, Initial Coin Offering) et/ou la conformité de projets blockchain.

Analyste et recruteur technique

6. Chef de projet > Rôle : organiser et gérer différents projets couvrant la chaîne de blocs.

7. Analyste statistique > Rôle : appliquer des techniques de data mining à l’analyse statistique.

8. Responsable du développement d’affaires > Rôle : présenter l’entreprise à l’écosystème et négocier de nouveaux contrats.

9. Analyste en sécurité de l’information > Rôle : planifier les mesures de sécurité réseau.

10. Recruteur technique > Rôle : recruter des profils techniques spécialisés blockchain.

Les ingénieurs qualité (réseau), les data scientists et les stagiaires du secteur font également partie des profils représentés dans l’infographie ci-dessus.

Qui les recrute ?

Start-up et grands groupes

Les start-up technologiques actives dans le domaine, des administrations, des plateformes et de grands groupes tels que ConsenSys, IBM, Microsoft et Oracle recrutent.

Les rémunérations, enfin, sont plus élevées aux États-Unis qu’en France, entre autres.

(crédit photo de une © shutterstock)