Des recrutements nuancés en informatique sur un an selon l’APEC

Régulations

Malgré une légère baisse des recrutements de cadres estimée par l’Apec sur l’année 2014, l’informatique demeure un secteur porteur avec 35 000 embauches prévues.

Selon l’Apec, les recrutements de cadres en France devraient sensiblement baisser cette année et repartir à la hausse en 2015. L’informatique est un secteur porteur qui représente 25% de l’ensemble des offres confiées à l’organisation. Toutefois, le nombre d’annonces à l’attention des informaticiens a enregistré un nouveau recul de 1% sur douze mois glissants.

L’informatique de gestion toujours solide

De juin 2013 à mai 2014, 162 787 offres à l’attention des cadres de la fonction informatique ont été diffusées, dont 13 974 en mai (croissance nulle par rapport au mois de mai 2013). Seules les activités commerciales et marketing font mieux avec un total de 179 833 offres sur douze mois glissants, soit une progression de 11%.

Dans les métiers IT, trois fonctions sont en croissance sur douze mois glissants. Outre la maîtrise d’ouvrage et fonctionnel (+10% à 18 051 offres), l’informatique de gestion, qui reste le plus important pourvoyeur d’offres pour les informaticiens (+7% à 59 867 annonces), ainsi que la direction informatique (+6% à 4 742 offres) ont enregistré une hausse.

En cumul sur douze mois, les offres centrées sur l’informatique web, les sites et portails ont stagné (25 569 offres). En revanche, la fonction informatique industrielle a encore enregistré la plus forte baisse du secteur (-24% à 16 290 offres). Les annonces dédiées à l’exploitation et la maintenance informatique ont baissé de 11% (8 705 offres). Enfin, les annonces dans les systèmes, réseaux et données ont fléchi de 5% (29 563 offres).

Rappelons-le, la multi-diffusion d’offres est une pratique courante dans l’IT. Ainsi, pour une même opportunité de poste à pourvoir, plusieurs offres peuvent être publiées par des SSII et sociétés d’ingénierie par anticipation de marchés. On le constate, le nombre d’offres diffusées est nettement supérieur à celui des embauches effectives.

L’offre ne fait pas l’emploi

En février dernier, l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) prévoyait entre 163 500 et 171 200 embauches de cadres cette année dans tous les métiers. Elle a révisé sa copie jeudi 3 juillet. Tous secteurs confondus, le nombre de recrutements de cadres devrait s’établir à 163 200 en 2014 dans le pays (contre 163 400 en 2013).

L’Apec reste cependant optimiste pour l’avenir. Elle table sur 181 900 embauches de cadres en 2015, soit une progression de 11% par rapport à 2014, et 199 700 en 2016 « Le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) pourrait donner sa pleine mesure en 2015 et permettre de réenclencher une phase de reprise de l’investissement, après deux années de stagnation ou de recul », explique Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec. La marge de manoeuvre est réduite. « Les jeunes issus de l’enseignement supérieur et les seniors auront davantage de difficultés sur un marché qui va rester favorable aux cadres ayant de 1 à 15 ans d’expérience ».

Dans les métiers IT, 35 000 embauches sont prévues cette année, dont 10 000 créations nettes d’emplois environ. Malgré une embellie en mai, le chômage IT demeure élevé. D’après les données publiées le mois dernier par la Dares, le taux moyen de demandeurs d’emploi dans la famille professionnelle « informatique et télécommunications » était de 8% en 2013.

crédit photo © shutterstock


Voir aussi

Recrutement : les SSII misent sur les cvthèques et la cooptation

Pénurie de talents : les informaticiens intègrent le top 10 mondial


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur