Emplois informatiques: ça repart

CloudSSII

Avec 35.000 embauches dans le secteur IT prévues en 2010, le marché de l’emploi des informaticiens repart. Essentiellement dans l’édition et du conseil. Cadres, affûtez votre CV.

En 2010, l’industrie informatique aura recruté 35.000 recrutements en France en 2010. Contre 22.000 l’année précédente qui, il est vrai, essuyait une crise majeure. Le niveau record de 2008 de 40.000 embauches n’est donc pas atteint mais on s’en rapproche. Selon le Syntec Numérique, le secteur devrait créer entre 3 et 5000 emplois net sur un total d’environ 370.000 salariés. Le mouvement ascendant devrait néanmoins se poursuivre en 2011. Tout espoir n’est donc pas perdu de rattraper le niveau de 2008.

Editeurs, SSII et prestataires ont essentiellement recrutés des cadres : 26.000 en 2010. Et 90 % des entreprises informatiques ont recruté au moins un responsable de l’encadrement au cours du troisième trimestre. 80 % d’entre elles prévoit de maintenir la tendance pour ce quatrième trimestre. Il n’en reste pas moins que les postes de chef de projet et architecte informatiques restent difficiles à pourvoir. Et les jeunes diplômés se font tirer l’oreille.

L’édition de logiciels et de conseils restent les secteurs les plus porteurs avec des progressions de 2 % chacun contre un recul respectif de 4 et 2,5 % en 2009. Les services informatiques progressent pour leur part de 0,5 %. Au total, le marché génère une valeur de 41 milliards d’euros en 2010.Pour 2011, le Syntec prévoit une hausse de 3 % des revenus portée par une prévision d’augmentation des budgets informatiques pour 53 % des entreprises en France. Le secteur sera notamment porté par le phénomène du cloud computing en pleine explosion.

A lire également chez notre confrère ITespresso.fr : Syntec Numerique : toute croissance, même relative, est bonne à prendre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur