En 2010, les Français se sont convertis au commerce électronique

Cloud

Crise ou pas, le commerce électronique poursuit sa progression en France. 2010 bat des records en franchissant les 30 milliards d’euros.

Le commerce électronique a gardé le cap de la croissance en 2010 : + 24 % à 31 milliards d’euros (contre 25 milliards en 2009), rapporte ITespresso.fr. C’est le chiffre du jour que la Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance) a dévoilé, lundi 24 janvier, en présence d’Eric Besson, ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique.

Comment expliquer ces bons résultats ? La Fevad, qui regroupe près de 500 entreprises et plus de 700 sites Internet, considère que le premier semestre 2010 a été « très bon » (+27 %). Tandis que la période de Noël a permis d’atteindre un record avec plus de 6 milliards d’euros dépensés sur les sites de commerce électronique en France (période novembre-décembre : +24 % en un an).Les Français confirment leur conversion au commerce électronique :  27,3 millions d’acheteurs en ligne en 2010 (+soit 3 millions par rapport à l’an dernier).

Tous les signaux sont positifs : ainsi, les sites ont enregistré plus de 340 millions de transactions (+ 60 millions de plus qu’en 2009). Même le montant moyen de la transaction retrouve des couleurs avec un niveau en 2010 aussi élevé que la période pré-crise (91 euros). Dans les agrégations d’indicateurs, la fédération des acteurs de la vente en ligne signale également qu’en moyenne, un cyber-acheteur réalise 12 transactions par an pour un montant estimé à 1100 euros.

« Si le rythme de création de nouveaux sites se maintenait au niveau de 2010, la France devrait franchir le cap des 100 000 sites marchands en 2011 », indique la fédération des e-commerçants dans sa communication. En 2010, on recense 82 000 sites marchands actifs (+ 28 % en un an).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur