En France, le Web dope la vente à distance

Régulations

Le secteur de la vente à distance (VAD) aux particuliers est en plein boom dans l’Hexagone. C’est une des conséquences de la démocratisation de l’accès à la Toile dans le pays

La vente à distance a progressé de

7,7% au premier semestre 2005, notamment grâce à une croissance de 45% du chiffre d’affaires des ventes en ligne sur la même période, selon une étude rendue publique mardi. Un Français sur quatre achète désormais en ligne, précise l’étude publiée par TNS Sofres et la Fédération des entreprises de VAD (Fevad), et présentée en marge d’un salon européen de la VAD et du marketing direct organisé de mardi à jeudi à Lille. “Il y a une croissance soutenue et continue du e-commerce en France”, souligne Laurent Degène, l’auteur de l’étude. “Cette année, pour la première fois, parmi les internautes, il y a plus d’acheteurs que de non-acheteurs”, ajoute t-il. 51% des internautes interrogés ont effectué un achat en ligne au cours des six mois précédents, contre 46% en 2004 et 36% en 2003. L’étude évalue à 12 millions le nombre d’acheteurs en ligne en 2005, contre 10 millions en 2004 et 7,5 millions en 2003. Pour certaines catégories de produits (CD, DVD, hôtels, location de DVD, séjours, billets d’avion, photos numériques), les acheteurs en ligne se fournissent désormais plus souvent sur Internet qu’en magasin. Pour l’ensemble de l’année 2004, l’e-commerce représentait 46% du chiffre d’affaires de l’ensemble du secteur VAD, contre 34% en 2003 et 23% en 2002. Avec l’explosion de la vente à distance sur Internet, il semble important de rappeler aux “aficionados” de la VAD de bien mettre à jour leurs logiciels de sécurité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur