En Italie aussi, Internet devient la machine à recycler les cadeaux de Noël

Régulations

D’après une étude commanditée par ebay.it, de nombreux Italiens comptent sur
le web pour se débarrasser des cadeaux de Noël indésirables

Se débarrasser de la mirifique cravate ornée d’hippocampes verts et rouges offerte par tante Marthe à Noël : tout le monde y passe-ou presque-, en essayant de rester discret. Et Internet offre aujourd’hui des possibilités plus lucratives, même le secret risque de devenir plus compliqué à garder.

Telle est la conclusion d’une étude effectuée par Research international pour le compte du site aux enchères ebay.it, d’après le site pcfacile.it du 12 janvier. D’après cette étude, de nombreux Italiens auraient l’intention de se servir du web pour recycler les présents inopportuns. Le phénomène est identique en France.

Père Noël distrait

Il est vrai que ces derniers pullulent. Cette année, 25 millions d’objets seraient prêts à partir pour une autre destination. En tête, pulls, cravates et pyjamas, produits de décoration pour la maison et livres, iront nourrir les sites aux enchères. En effet, sept interviewés sur dix se déclarent insatisfaits des cadeaux qu’ils ont reçu. Et près de 70% de ces malchanceux opteraient pour la revente. Refiler l’objet à son voisin ou à une association se révèlent être des solutions beaucoup moins attractives, en particulier pour les hommes.

Il ne reste plus qu’à espérer que tante Marthe ne fréquente pas les sites d’enchères.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur