En juillet tout augmente, même les .com et .net

Réseaux

l’Icann autorise Verisign à augmenter le tarif d’enregistrement des noms de domaines de 7 % et 10 % par an dès janvier 2012. Les clients peuvent renouveler leurs domaines pour 10 ans, avant la hausse…

Le 30 juin dernier, le fournisseur de services d’infrastructure sur Internet pour les réseaux avait renouvelé le contrat avec l’Icann (Internet corporation for assigned names and numbers), lui conférant l’autorité exclusive d’attribution des noms de domaine .net pour les six prochaines années.

De 7 à 10 % de plus par an
Verisign vient d’annoncer une augmentation des droits à payer sur les domaines .com et .net. Dès le 15 janvier 2012, les premiers passeront de 7,34 à 7,85 dollars (soit + 7 %), et les seconds de 4,65 à 5,11 dollars (soit +10 % !).
Ces tarifs concernent les prix de gros que Verisign facture aux registrars. Ces spécialistes devraient répercuter ces hausses sur leurs clients.
Si les particuliers ou TPE ne déposent que deux ou trois noms de domaines, ce budget peut en revanche devenir important pour de grandes multinationales, qui en enregistrent parfois plusieurs dizaines -voire centaines, de milliers. Néanmoins, cela ne devrait pas les mener à la ruine…
Bien entendu, cette hausse a été décidée en accord avec l’Icann, qui a même autorisé des augmentations de ce niveau chaque année.

Tout travail mérite salaire ?…
Cette annonce intervient en juillet, une clause contractuelle oblige Verisign à avertir six mois à l’avance de toute augmentation. Cependant, les entreprises peuvent toujours jouer sur ce délai en renouvelant leurs domaines pour dix ans au tarif actuel.
Pour justifier cette augmentation, Verisign explique qu’elle assure un service opérationnel à un taux de disponibilité de 100 %, malgré une près de 57 milliards de requêtes quotidiennes, pour près de 100 millions de domaines en .com et .net enregistrés !


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur