En Suède, les ‘P2Pistes’ créent leur parti politique !

Régulations

Et ils comptent bien faire leur entrée au Parlement, à Stockholm

Participer aux élections générales en Suède, c’est simple comme une pétition. En effet, dans ce pays où la démocratie n’est pas un vain mot, il suffit à une association ou un parti de réunir 1.500 signatures dans une pétition pour participer aux élections.

Les adeptes du P2P et de l’échange illégal de fichiers se sont engouffrés dans la brèche et ont réuni pas moins de 5.000 signatures. Ce parti des “pirates” va donc participer aux prochaines élections législatives (en septembre prochain) et espère bien siéger au Riksdag, le parlement unicaméral du pays. Leur programme politique tient en quelques lignes: l’abolition de la propriété intellectuelle et la décriminalisation du partage de fichiers sur internet. Simple et efficace… La Suède a mis en place une législation assez sévère pour lutter contre le téléchargement illégal de fichier, mais il faut savoir qu’un million de personnes pratiquent l’échange de fichiers. Soit plus de 10% de la population… On comprend alors le succès de la pétition de ce nouveau parti. Il devra néanmoins obtenir au moins 4% des suffrages pour siéger au parlement, ce qui n’est pas gagné. Car les nouveaux partis politiques “thématiques” pullulent dans le pays: parti des soins médicaux, parti souverainiste, parti féministe… On imagine la réaction des Majors en cas de victoire…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur