Encore un bon trimestre pour Sony-Ericsson

Cloud

Le fabricant de mobile a franchit la barre des 100 millions de combinés vendus en 2007

Le positionnement musique et photos de Sony Ericsson continue à payer : les mobiles Walkman et Cybershot se vendent de mieux en mieux. Au quatrième trimestre, le fabricant affiche un chiffre d’affaires de 3,77 milliards d’euros contre une prévision de 3,76 milliards. Ses ventes ont progressé de 18% sur un an avec 30,8 millions de mobiles vendus.

Le groupe nippo-suédois fait état d’un bénéfice imposable de 501 millions d’euros contre 384 millions au troisième trimestre et 502 millions au quatrième trimestre 2006. Les revenus nets atteignent 373 millions d’euros.

Ce quatrième trimestre est la conclusion d’une très bonne année pour Sony-Ericsson qui pour la première fois passe la barre des 100 millions de terminaux vendus sur un an (103,4 précisément) dont 57 millions de mobiles Walkman.

Surtout, contrairement à la concurrence, le prix moyen de ses combinés progresse, passant de 120 à 123 euros d’un trimestre à l’autre. Sur un an, ce prix est néanmoins à la baisse : il s’établissait à 146 euros en 2006. La marge progresse également, elle passe de 29,1% en 2006 à 30,6% en 2007.

De solides résultats qui ont permis des gains de parts de marché, selon le fabricant. Au troisième trimestre, Sony Ericsson détenait une part de marché de 8,8% et la quatrième place mondiale, devant le sud-coréen LG. Cette part devrait atteindre environ 9% pour 2007 selon le groupe.

Pour le nouveau patron de Sony Ericsson Hideki “Dick” Komiyama, l’objectif est toujours d’arriver dans le tiercé des trois premiers fabricants mondiaux de téléphones mobiles. Un objectif faisable : Motorola, le numéro 3 mondialen grande difficulté, a vendu au 3e trimestre 38 millions de téléphones.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur