Encore un nouveau BlackBerry

Cloud

Le Curve 8900 reprend le design du Bold mais sans la 3G…

RIM poursuit sa stratégie payante de multiplication des références. Quelques semaines après la sortie du très attendu Storm, son premier terminal à écran tactile, le fabricant canadien a dévoilé le Curve 8900, un modèle qui se positionne dans le milieu de gamme.

Ce smartphone reprend en fait le design du Bold avec quelques centimètres et quelques grammes en moins (110 grammes). Il est doté d’un écran de 2,4 pouces haute résolution (480×360), d’un processeur cadencé à 512 Mhz, d’une mémoire de stockage de 256 Mo (extensible en SD), d’un appareil photo de 3,2 megapixels et du GPS et bien sûr d’un clavier complet.

Jouant une nouvelle fois la carte hybride : grand public et pros, ce nouveau Curve intègre pas mal d’applications type Windows Live, messagerie instantanée (Yahoo et AOL), Facebook, FlickR, sans oublier les fonctions push mail qui ont fait le succès du canadien.

Pour autant, ce terminal pourrait en refroidir certains puisque la 3G/3G+ y est absente. Le Curve 8900 est Wi-Fi et Edge mais pour le HSDPA pourtant présent dans le Bold ou le Storm, il faudra repasser. Une absence qui pourrait refroidir les professionnels mais aussi les accros grand public du haut débit mobile.

“Ce terminal est orienté messaging et Edge suffit largement. Par ailleurs, la légèrté du système d’exploitation permet une exécution très rapide des informations, du coup ça peut aller plus vite que sur certains smartphones 3G”, se justifie-t-on chez RIM.

Par ailleurs, son prix sera un peu élevé pour le marché de masse : il est d’ores et déjà proposé par Bouygues Telecom dans des packs à 149 euros, alors que l’iPhone 3G coûte moins de 100 euros. A noter que l’opérateur propose jusqu’au 22 février une offre de remboursement de 50 euros. Il débarquera chez Orange et SFR dans les prochaines semaines, probablement au même prix.

curve8900.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur