Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéRégulations

Enquête européenne pour abus de position dominante en vue pour Qualcomm

Après Intel en 2009, c’est au tour d’un autre fabricant de semi-conducteur américain d’attirer l’attention des autorités européennes. La Commission européenne soupçonne la firme Qualcomm d’abus de position dominante sur le secteur des SoC (System on Chip) des appareils mobiles, et pourrait engager une procédure à son encontre dès la fin de l’été, rapporte l’agence Reuters.

La décision de la Commission ferait suite à la plainte déposée par Icera en 2010 qui accusait Qualcomm de pratiques anticoncurrentielles. Icera a, depuis, été racheté en juin 2011 par le concurrent Nvidia. En 2010, les autorités européennes avaient déjà annulées une procédure de quatre ans à l’encontre du fabriquant des Snapdragon après le retrait des plaintes d’Ericsson et Texas Instruments à son encontre.

Prix anticoncurrentiels

Les instances européennes n’ont pas détaillé les griefs reprochés à Qualcomm. Mais Icera aurait accusé son concurrent d’avoir recours à une utilisation abusive de ses brevets et des tarifs anticoncurrentiels pour freiner le développement des concurrents sur le marché, rapporte l’agence de presse selon une source anonyme proche du dossier.

S’il est reconnu coupable, Qualcomm pourrait être contraint à payer une amende pouvant atteindre 10% de son chiffre d’affaires, soit 2,5 milliards de dollars environ (1,9 milliards d’euros). Bien au-delà du milliard d’euros récemment confirmé par les juges européens à Intel.


Lire également
Résultats : Qualcomm déçoit, mais reste en position forte
Avec Kirin, Huawei affronte Qualcomm dans les puces mobiles
Avec Wilocity, Qualcomm veut accélérer l’adoption du WiFi Gigabit

Recent Posts

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

2 jours ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

2 jours ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

2 jours ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

2 jours ago

Taxe GAFA : pas avant 2023…au mieux

Très attendue, la réforme de taxation internationale des géants du numérique - dite taxe GAFA…

2 jours ago

DevOps : GitLab 15 parie gros sur l’observabilité

Avec la v15 de sa plateforme, GitLab ambitionne d'améliorer sa proposition de valeur dans la…

3 jours ago