Entre polémique et révélation : Bell n'a pas inventé le téléphone…

Régulations

Un livre vient confirmer qu’Alexander Graham Bell aurait dérobé l’idée du téléphone à son rival Elisha Gray

Le livre – The Telephone Gambit : Chasing Alexander Graham Bell’s Secret – fait scandale aux Etats-Unis. Publié par un journaliste, Seth Shulman, il affirme qu’Alexander Graham Bell n’a pas inventé le téléphone, tentant d’apporter une conclusion à une polémique qui couve depuis plusieurs décennies !

Ayant fouillé dans les archives de la famille Bell, qui sont restées secrètes jusqu’en 1976 et n’ont été rendues publiques qu’une fois numérisées, en 1999, l’auteur de l’ouvrage dit avoir découvert le pot aux roses.

Bell se serait alloué les services d’un avocat agressif et d’un examinateur corrompu du service des brevets pour jeter un œil sur le projet de son concurrent Elisha Gray afin de mettre au point sa technologie en moins de 12 jours, dans son laboratoire, en compagnie de son assistant Thomas Watson. C’était en 1876.

Il se serait ensuite rendu à Washington pour présenter sa méthode de transmission électromagnétique des sons, sur la base d’une première demande de brevet dont il aurait modifié le contenu en apportant des annotations dans la marge -suite, donc, à la consultation illicite du dossier de son concurrent. Il aurait ainsi complété son document d’un schéma présentant un homme parlant dans un appareil. Etrangement, ce dessin s’avère très (trop?) proche du schéma qu’Elisha Gray aurait glissé dans son dossier.

Absorbé par ses recherches liées à la transmission simultanée de plusieurs messages sur un câble télégraphique, Elisha Gray aurait ainsi laissé échapper le brevet. Dans la foulée, Alexander Graham Bell fit la démonstration de la première communication téléphonique officielle.

Les interventions des complices de Bell auraient fait le reste… Le livre controversé de Seth Shulman révèle une page obscure, souvent revisitée et objet de quantité de rumeurs, sur la courte histoire américaine. Au passage, notons que l’ouvrage oublie de rappeler que la première expérience de communication téléphonique avait été réalisée en 1860 par un chercheur allemand, Philipp Reis, en coopération avec une équipe française.

Il s’agissait, à l’époque, de recherche expérimentale sur un procédé différent de celui de Bell/Gray, qui n’a pas abouti à un brevet. Au final, c’est la fibre entrepreneuriale, très américaine et probablement pas toujours honnête, de Graham Bell qui a fait la différence !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur