Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Pourquoi les entreprises ont intérêt à moderniser leurs applications ?

Pourquoi investir dans la modernisation de vos portefeuilles d’applications ? La question a été posée à plus de 1400 décideurs IT de moyennes et grandes entreprises dans le cadre d’une enquête* internationale promue par Rackspace, fournisseur de services gérés multicloud.

71% des répondants déclarent qu’au moins une application d’entreprise sur quatre est en cours de modernisation (migrée vers le cloud, conteneurisée, couplée à de nouveaux outils et microservices dans une approche d’intégration et livraison continues ou CI/CD…).

24% des professionnels interrogés disent même que plus de la moitié du portefeuille applicatif de leur organisation est concernée. Quels sont les objectifs ?

Améliorer l’expérience et réduire le risque

Les entreprises étudiées indiquent investir dans la modernisation applicative surtout pour améliorer la satisfaction client (54%) et l’expérience employé (47%).

La tendance est similaire, ou presque, lors d’un remplacement d’applications héritées (legacy apps) par de nouvelles solutions logicielles. L’amélioration de l’expérience client (citée par 58% des répondants) devance alors l’optimisation des processus (52%) et des coûts (46%).

Moderniser permet, plus largement, d’adapter l’offre aux attentes des utilisateurs, de ne pas se laisser distancer par la concurrence et de réduire les risques. La sécurité étant la considération la plus souvent signalée pour planifier un projet de modernisation d’applications (34%).

Car retarder cette modernisation peut avoir un coût élevé.

56% des professionnels interrogés considèrent que des retards dans la modernisation des applications ont entraîné des manquements aux exigences de conformité. Et 51% estiment que ces délais ont également freiné la mise à l’échelle de services critiques repondant aux besoins.

La crainte d’impacter négativement l’expérience client (28%), la prévalence de systèmes IT hérités (26%) et des budgets serrés (24%) sont les principaux freins au changement technologique.

*L’enquête a été menée entre mars et mai 2021 par Coleman Parkers Research pour Rackspace auprès de 1 420 décideurs IT en Europe, en Amérique, en Asie et au Proche-Orient. source : Rackspace – « The State of Application Modernization ».

(crédit photo via Pexels)

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

2 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

2 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

2 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago