Entreprises : SFR se lance dans la convergence fixe-mobile

Régulations

Petite révolution chez SFR qui se lance dans le fixe avec le réseau IP de
Neuf Cegetel. La cible : les PME de 20 à 500 salariés

Le deuxième opérateur mobile français cède donc à la mode de la convergence. Mais pour le groupe, il s’agit d’un véritable virage stratégique puisque la filiale de Vivendi et de Vodafone fait ses premiers pas dans la téléphonie fixe. SFR One Solution est donc une gamme d’offres professionnelles combinant téléphonie fixe en mode IP et mobile. Elle vise les PME de 20 à 500 et sera lanceé le 4 octobre prochain. Elle vient donc concurrencer directement ‘Business Synchro’ de Bouygues Telecom (avec Altitude Telecom) qui en plus propose un accès Internet. Comme ses concurrents (Orange, Neuf Cegetel, Completel, BT et BouyguesTel), SFR entend être présent sur tous les réseaux. A commencer par le marché pro. L’opérateur part d’un constat simple. Les PME sont à la recherche de simplicité, de services (et pas de technologies) et de convergence afin de réduire leurs coûts télécoms et améliorer la productivité en permettant à ses collaborateurs d’être joignables tout le temps. « Auparavant, le site de l’entreprise était au coeur du réseau. désormais, l’accélération des cycles, les nouvelles technologies mettent l’individu au coeur du réseau, cela a des conséquences très fortes sur le système d’information », explique Bertrand Mabille, directeur général de SFR Entreprises. L’unification des communications pro autour de l’individu est donc à l’ordre du jour chez tous les opérateurs et maintenant chez SFR. » Les entreprises nous demandent d’effacer la frontière entre le mobile et le fixe. Il y a bien sûr les tarifs, les fonctionnalités, le fait d’avoir un seul interlocuteur et une seule facture. Mais surtout, l’objectif est d’être joignable à tout moment, quelque soit son combiné, d’avoir une messagerie unique. Rappelons que 20% des appels reçus en entreprise sont perdus », souligne le directeur général. Pour répondre à cette demande, SFR a donc décidé de franchir le Rubicon en devenant « opérateur global ». Concrètement, SFR ajoute deux briques à son offre Entreprises. Aux côtés de One Absolu (offre mobile pour les nomades) et de One Zone (mobilité sur site) viennent donc se greffer SFR One Fix et SFR One Duo. -One Fix s’articule autour d’une proposition CentrexIP destinée aux collaborateurs sédentaires utilisant exclusivement le fixe. SFR héberge donc les communications et le standard (ce qui permet de supprimer le PABX) et fournit les postes IP. Tous les appels émis depuis ces postes vers tous les fixes en France et dans 40 pays sont illimités. Même chose pour les appels vers les mobiles de l’entreprise. Pour les PME, nombreuses, qui hésitent à externaliser leurs communications et à se séparer de leur PABX et des équipements existants, SFR propose une variante (One Fix Connected). Elle offre les mêmes prestations, SFR installant un lien au PABX de l’entreprise. -One Duo combine de son côté l’offre CentrexIP fixe et One Absolu la brique mobile. C’est ici que l’on trouve la fameuse convergence qui permet d’avoir une seule messagerie, une seule facture et de recevoir les appels entrants sur les deux types de combinés. Concrètement, un appel entrant fait sonner les deux combinés afin qu’aucun appel ne soit raté. Bien sûr, il est possible de paramétrer l’ordre des sonneries, la gestion de ces appels se faisant à partir d’un espace Web dédié. L’offre inclut donc l’illimité dans le fixe et dans les mobiles (appels passés vers tous les postes fixes en France et dans 40 pays et mobiles de l’entreprise). Afin de rassurer les PME, SFR promet une QoS importante en mettant en avant la qualité du lien Neuf Cegetel et une redondance du lien xDSL. Un backup en 3G/3G+ est également possible dans les zones couvertes. Par contre, SFR ne propose pas la numérotation unique.  » Nous pensons que l’utilisateur tient à conserver a maîtrise de ses numéros. Le numéro mobile est souvent plus personnel et le salarié ne tient pas à ce qu’il soit connu de tous » tempère Bertrand Mabille. Notons que ‘Business Synchro’ de Bouygues Telecom propose la numérotation unique. Outre la possibilité d’être plus joignable, cette solutuon doit également générer des économies. Mais sur ce terrain, SFR reste discret.  » Une douzaine de projets pilotes ont été déployés, les économies sont variables et peuvent atteindre 25%. Mais c’est surtout la joignabilité qui est plébiscitée « souligne Bertrand Mabille. Côté tarifs, SFR One Fix Centrex est proposé à 150 euros par site + 25 euros par poste et par mois. SFR One Duo est commercialisé de 45 à 55 euros par poste et par mois. Ces tarifs s’entendent avec un engagement de 12 mois, SFR propose des réductions de 10 à 15% pour un engagement de 24 ou 36 mois. Pour mettre au point ces offres, notamment la partie fixe, SFR n’est évidemment pas parti de zéro. L’opérateur s’est associé à son partenaire/concurrent Neuf Cegetel dans lequel il détient 40%. C’est Neuf qui met à disposition son réseau xDSL et IP MPLS, la commutation se faisant chez SFR à travers des softswitchs.

L’intégration a été réalisée avec Thomson Cirpack qui travaille aussi avec BouyguesTel. SFR semble beaucoup miser sur cette nouvelle offre et sur le marché Entreprises en particulier. La stagnation du marché grand public y est sûrement pour quelque chose. L’objectif est de dépasser un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros (sur un total de 8,6 milliards), en croissance de 10% par an, précise Frank Esser, p-dg de SFR.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur