Envy x2 : la réincarnation du PC selon HP

Poste de travail
Envy x2 réincarnation PC HP

HP se veut formel : le PC n’est pas mort. Il amorce simplement une mue par laquelle il adopte des formes à mi-chemin entre tablettes et notebooks. Illustration avec l’Envy x2, convertible sous Windows 8 et Intel Atom Clover Trail.

Le temps passe, les PC restent. Pour Pascale Dumas, à la tête de la division Impression et Systèmes Personnels de HP France, le constat est indéniable : l’ordinateur n’est pas mort, il amorce simplement sa réincarnation.

Dans sa métamorphose, il se rapproche des tablettes numériques et adopte un format hybride, comme l’Envy x2. Cet ultrabook convertible, nouveau porte-drapeau de la maison Hewlett-Packard, matérialise une évolution des facteurs de forme, une cohabitation revendiquée entre PC et tablettes, avec à la baguette Windows 8.

Il renoue, toujours selon Pascale Dumas, « avec l’ADN du groupe », qui a renforcé ses investissements en R&D pour stimuler l’innovation.

Abolir la frontière PC-tablettes

Doté d’un processeur basse consommation Intel Atom Z2760 « Clover Trail » à 1,8 GHz et de 2 Go de RAM l’Envy x2, logé dans un châssis d’aluminium brossé, se distingue de par son clavier et son écran séparables. Sur le principe démocratisé par les tablettes Asus Transformer, un loquet de sécurité s’allie à un système magnétique qui permet d’exploiter en un clin d’œil l’hybridité de la machine.

Autonome, la partie tablette est construite autour d’un écran IPS de 11,6 pouces, pour quelque 750 g au compteur. L’adjonction du clavier alourdit l’ensemble à 1,4 kg ; il s’y cache toutefois une batterie supplémentaire qui porte l’autonomie à 14 heures « en utilisation traditionnelle ».

Si la configuration n’est que peu évolutive au regard de la compacité de l’Envy x2, HP peut moduler la mémoire interne de 32 à 64 Go sur des SSD eMMC. De même, un stylet à technologie active est disponible au catalogue des options.

La star de Noël ?

En standard, pour un produit qui investira les rayons en décembre (prix conseillé : 899 euros TTC), l’on retrouve tout de même une connectivité conséquente. Au Bluetooth 4.0 s’adjoignent le Wifi 802.11n bibande et le NFC (Near Field Contact). Sur la droite du clavier, une sortie HDMI pleine taille et un lecteur de cartes SD jouxtent l’un des deux ports USB, cantonnés aux 480 Mbit/s de la norme 2.0, le Clover Trail ne gérant pas le 3.0.

Cette attention portée à la série Envy se traduira, en France, par la mise en place d’un SAV dédié. Si elle aborde la fin 2012 sous l’angle hybride, l’offensive de HP se poursuivra tout de même sur les segments différenciés des PC portables et des tablettes. Pascale Dumas se veut néanmoins formelle : « Le format convertible sera essentiel pour nous d’ici les prochains mois ». Et d’ajouter : « C’est un début. Dans 3 à 5 ans, nous pourrions avoir des offres communicantes de type smartphone. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur