Eolen s’empare de la SSII Amundis

RéseauxSSII

Groupe de conseil et d’ingénierie informatiques, Eolen rachète Amundis, spécialiste de l’électronique grand public, des télécommunications, des services multimédias et de la télévision numérique.

Quatrième rachat en 6 ans du Groupe Eolen, Amundis lui apporte son expertise dans les télécommunications et la convergence numérique. Avec ses 50 salariés, Amundis table sur un chiffre d’affaires 2011 de 4,2 millions d’euros. Créé en 2005, le groupe Eolen est une société de conseil et d’ingénierie comptant plus de 150 entreprises parmi ses clients (dont plus de 20 % parmi le CAC 40).

« Suite à cette acquisition, nous prévoyons un chiffre d’affaires d’environ 14 millions d’euros, avec un effectif de plus de 200 collaborateurs », annonce Pascal Leblanc, président-directeur général du Groupe Eolen. « Amundis nous permet de nous ouvrir au marché des opérateurs de télécommunication et à la convergence multimédia : télévision numérique/Internet, données personnelles et professionnelles, mobilité, etc. L’accès à ces entreprises nous offre également une opportunité de leur proposer nos expertises en infrastructure des systèmes d’information, par exemple. »

Financement et croissance externe accélérés

Cette politique de croissance externe a commencé dès le 29 avril 2008 pour le groupe Eolen, avec le rachat de la SSII A+ Financial Consulting, spécialiste des études dans les domaines bancaire et financier. Le 22 décembre 2009, elle s’empare de System Consulting (rebaptisée Eolen Finance), spécialiste du maintien en conditions opérationnelles des systèmes d’information pour les sociétés financières.

Un an plus tard (31 décembre 2010), Eolen lève 2,5 millions d’euros de capitaux auprès du fonds d’investissement Audacia pour favoriser encore cette politique. Le 16 mars 2011, Eolen rachète Riskalis Consulting, cabinet d’audit et de conseil opérationnel spécialisé dans la construction des outils et l’amélioration des processus de gestion des risques, afin de renforcer le pôle maitrise d’ouvrage d’Eolen Finance.

Forte de ce financement, la société annonce le 18 mai 2011 le recrutement de 150 collaborateurs pour soutenir son développement. Enfin, cet été, Eolen reçoit un nouveau financement de 2,77 millions d’euros auprès d’Oséo. Un rythme de croissance soutenu que le dirigeant veut maîtriser, mais pas forcément ralentir. « Nous sommes en période d’intégration et de stabilisation de ses équipes et de ces activités. Cependant, Eolen reste ouvert aux opportunités et à l’écoute du marché. Nous poursuivons nos recherches sur un marché encore en mesure de proposer des opérations intéressantes,» conclut Pascal Leblanc.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur