Equant creuse ses pertes

Cloud

Tous les résultats du premier semestre sont dans le rouge mais la filiale de France Télécom promet le retour des beaux jours au second

La division grandes entreprises de France Télécom, Equant, publie des résultats semestriels négatifs. Pour les six premiers mois de son exercice fiscal, le groupe annonce une perte nette de 195 millions de dollars, en augmentation par rapport à la perte de 174 millions de dollars du premier semestre 2003.

La perte opérationnelle s’est également creusée, à 192 millions de dollars (contre -155 millions). Le bénéfice brut du groupe a reculé de 31,9% à 329 millions de dollars. Avant dépréciation, amortissement, restructuration et intégration, le bénéfice opérationnel a chuté à 59 millions de dollars, contre un résultat de 159 millions de dollars un an plus tôt. Le chiffre d’affaires semestriel se replie également: -3,1% à 1,433 milliard de dollars (-6,2% à taux de change constant). Concernant ses perspectives, Equant confirme que le résultat opérationnel avant dépréciation et amortissement devrait nettement dépasser au second semestre le montant atteint au premier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur