Equant gère le réseau VPN IP de Swiss Rea: 72 sites

Régulations

La filiale de France Télécom a vu son contrat renouvelé pour 3 ans: le groupe de réassurance lui a confié le déploiement et l’exploitation de son réseau privé virtuel IP, interconnectant 8.000 postes dans 32 pays

Le montant du contrat, triennal, n’a pas été dévoilé. Il s’agit d’un renouvellement qui prévoit la migration de l’ensemble du réseau de Swiss Re vers une architecture de réseau privé virtuel en protocole IP (VPN IP) avec utilisation de la technologie de ‘prioritisation’ des flux dite MPLS (

multiprotocol label switching). Les critères clés, selon Equant, étaient: · des solutions de convergence visant à intégrer, à terme, voix et vidéo sur l’infrastructure, · une optimisation des coûts [mais pas d’indication…], · une grande souplesse d’utilisation, pour faciliter l’attachement de nouveaux sites, · des outils de monitoring du trafic pour ‘prioritiser’ les applications stratégiques, avec des SLA prédéfinis (service level agreements) “Swiss Re va tirer des bénéfices concrets de cette migration, notamment de meilleures performances grâce à l’optimisation de l’infrastructure de communication, des réductions de coûts et la possibilité d’intégrer de nouveaux services” explique Bernhard Karrer, directeur Réseaux chez Swiss Re.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur