Equity gère la mise en conformité des groupes

Logiciels

Avec Visual Scope, Equity propose une solution originale de gouvernance des
groupes par la gestion et de pilotage des holdings et des filiales

Exemple vécu : un grand patron se déplace dans un pays étranger. Quelle est son implantation locale, quelles sont ses filiales, leurs dirigeants, leur actionnariat ? Il faudra plusieurs jours à la direction financière pour réunir ou même actualiser ces informations. Cette absence d’information et ce manque de réactivité sont une faille dans la gouvernance du groupe. Le grand patron ira sur place sans disposer des informations qui lui sont pourtant essentielles !

Cet exemple n’a rien de caricatural. Combien de grands groupes disposent réellement d’informations à jour sur leurs filiales, leur identité, forme juridique, dirigeants, actionnaires, engagements, etc. ?

C’est pour répondre à ces questions qu’Equity, éditeur de logiciels qui s’est créé voici dix ans, a développé Visual Scope, une solution destinée à mettre en conformité des groupes complexes et à constituer un répertoire des sociétés et personnes afin d’assurer leur visibilité et le respect des contraintes au travers de la génération automatique d’organigrammes spécifiques.

Il s’agit bien évidemment d’une niche de marché, Equity ne travaille que sur des grands comptes avec une cinquantaine de clients, dont la moitié du CAC40, à l’exemple de la Société Générale, de BNP Paribas, du Crédit Agricole, de Vivendi, Veolia ou Suez.

Yves Garagnon, directeur général et cofondateur d’Equity, évoque les attentes de ce marché très spécifique.

“Le problème des entreprises françaises est de respecter des contraintes franco-françaises mais aussi internationales de transparence exigées par leur actionnariat, et d’améliorer leur image de marque.”

“Il existe une batterie d’obligations, de contrôles, de transparence, de communication et de pratiques liées à la gouvernance. C’est aussi une problématique politique. Il est devenu nécessaire de séparer le contrôle et l’audit du conseil. Les actions, les stock-options, les parachutes, tout cela milite pour des pratiques de bonne gouvernance.”

“La mise en place de ces pratiques est complexe. Les grandes entreprises sont constituées de plusieurs entités juridiques, ce qui impose un travail conséquent et fastidieux. C’est pourquoi nous avons créé un outil pour répertorier l’ensemble des sociétés d’un groupe et les échéances des mandats. “

Mais les ERP ne peuvent-ils répondre à cette demande ?

“Toutes les fonctions ne sont pas disponibles dans un ERP. De plus elles nécessitent l’usage d’un outil spécialisé. Equity offre ces fonctions pointues. Et puis nous sommes sur une niche de marché, avec un nombre d’utilisateurs limité, ce qui est incompatible avec les volumes des éditeurs d’ERP.”

Comment fonctionne Visual Scope ?

“Nous constituons un répertoire des sociétés d’un groupe et un annuaire des personnes physiques. Visual Scope dispose de fonctions de restitution et de contrôle et c’est une base de données ouverte sur le web qui tire avantage des services web. Si l’outil automatise certaines fonctions de la gouvernance, les mises à jour sont surtout manuelles, ce qui présente l’avantage de responsabiliser les filiales.”

“Visual Scope est un outil qui s’adresse principalement aux directions générales et qui va dans le sens d’un meilleur contrôle des filiales. L’implication est d’ailleurs une démarche clé.”

Comment vont évoluer votre outil et votre stratégie ?

“Nous évoluons vers un élargissement de notre offre. Vers la gestion des risques opérationnels, la gestion des délégations de pouvoir, la gestion de l’actionnariat et de la relation avec les investisseurs. Et vers l’international. Notre ambition est de grossir hors des limites du CAC40. Nous ciblons l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les pays du Nord de l’Europe. Les p roblèmes de gouvernance sont similaires d’un pays à l’autre…”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur