Erenis: 25.000 logements parisiens en haut débit via Aastra Matra

Réseaux

L’opérateur urbain de hauts débits, via la fibre optique, renforce son concept d'”immeuble intelligent” en s’appuyant sur les solutions Aastra Matra Telecom. Plus de 25.000 logements sont concernés

Erenis s’est laissé séduire par l’expérience acquise au Danemark depuis 4 ans dans le domaine de l’équipement d’infrastructures de télécommunications pour les complexes immobiliers.

Cet opérateur original, qui propose un réseau haut débit et un abonnement téléphonique totalement indépendant de l’opérateur historique, a en effet choisi les solutions NeXspan d’Aastra Matra Telecom pour le raccordement des immeubles dont il a la gestion, s’agissant des télécommunications. Son programme, qui inclut un abonnement téléphonique à un prix très compétitif- se développe depuis plus d’un an. Erenis offre de la téléphonie sur IP et des accès à Internet aux locataires des HLM parisiens. Il a conforté son implantation dans les plus grandes cités HLM de Paris, avec un confort de connexion: des accès Internet à 60 Mbps, en VDSL, donc flux symétriques! Le réseau physique de desserte repose essentiellement sur la fibre optique, des services de téléphonie et d’accès Internet auprès des grands groupes d’immeubles, notamment des cités HLM ou équivalentes gérées, entre autres, par la SAGI (Société anonyme de gestion immobilière, ville de Paris). Au pied de chaque groupe d’immeuble, est installé un PABX et un routeur. Et dans les bâtiments sont déployées des paires téléphoniques en cuivre à travers les colonnes montantes en juxtaposant ce câblage cuivre à celui de l’opérateur historique, voire à celui du câblo-opérateur TV (Noos, par exemple). A ce jour, des installations sont opérationnelles dans 10 arrondissements de Paris, notamment dans l’Est de la capitale (entre Porte des Lilas, et Porte de Charenton, où sont concentrées ces cités HLM). Grâce au choix de la fibre optique et du protocole VDSL, la capacité de hauts débits proposée aux abonnés dépasse couramment les 10 mégabits/s. Erenis installe ses propres noeuds d’accès (‘POP’) dans des locaux techniques mis à disposition par les copropriétés: les abonnés y sont directement connectés – Erenis se chargeant de tirer les câbles, dont les derniers mètres sont généralement en cuivre. Le taux d’adoption par les habitants locataires des cités ou groupes d’immeubles est de 20 à 30%. Erenis propose un abonnement téléphonique très compétitif: 5 euros/mois. (*) VDSL, Very-High-Data-Rate Digital Suscriber Line ou ligne d’abonné numérique à très haut débit. Cette technologie DSL autorise des débits jusqu’à 27 Mbits/s sur des distances relativement courtes de 500 à 3 km, jusqu’à 27 Mbits/s en mode asymétrique et jusqu’à 14 Mbits/s en mode symétrique/s Erenis, trois ans après…

Créé en octobre 2002, Erenis s’érige comme le premier opérateur de télécommunications français proposant un abonnement téléphonique alternatif à France Télécom (4.90 ?/mois au lieu de 13.99 ?/mois). Les abonnés d’Erenis bénéficient du déploiement d’un nouveau réseau de boucle locale à très haut débit, qui procure une capacité de bande passante allant de 15 Mbit/s à 100 Mbit/s. En plus des services de téléphonie et d’accès à Internet, cette infrastructure unique en France permet de développer de nouveaux services basés sur des réseaux à très large bande. Fort de 20 000 abonnés le réseau d’Erenis desservira 40 000 clients d’ici à la fin de l’année. La création d’Erenis a été soutenue par l’Anvar et le fond d’investissement européen NetPartners. Depuis cet été 2005, la société est présidée par Patrick Leleu, qui a succédé à Emanuele Angelidis (ex CEO de Ebiscom/Fastweb en Italie). Patrick Leleu a été président de Noos, et dg de Bouygues Telecom. ”

Son arrivée chez Erenis incarne l’ambition de passer à une phase d’extension du réseau à large échelle, visant 1 million de logements raccordables à fin 2010 à Paris et en Ile de France“, nous précise un porte-parole de la société.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur