Eric Besson parraine les logements numériques

Régulations

Le secrétaire d’Etat au développement de l’économie numérique et Christine Boutin, la ministre du logement affirment l’importance de l’inclusion du numérique dans les logements. Et mettent en orbite l’association “Le logement numérique et citoyen”

Christine Boutin, ministre du Logement et de la ville, et Eric Besson, secrétaire d’Etat au développement de l’économie numérique, ont délivré les premiers agréments « logement numérique et citoyen » à différents organismes, ce 22/05, au ministère du Logement. Ce dernier a ainsi affirmé son soutien à l’association qui a inventé et qui délivrera dorénavant ce nouveau label.

“Nous souhaitons contribuer à créer du lien social dans les immeubles, grâce aux initiatives numériques” a précisé Gilles Feingold, président de l’association. “Pour cela nous allons inciter les acteurs à aller dans ce sens. Nous avons donc conçu deux agréments, qui vont concerner des services numériques créateurs de liens, et des acteurs susceptibles de favoriser ces liens, que ce soit des mairies, des bailleurs sociaux, des syndicats de copropriétés, des grandes entreprises…

Aujourd’hui, quelques acteurs au profil extrêmement divers ont déjà reçu cette distinction. Il s’agit par exemple du site ma-residence.fr, de l’OPHLM du Kremlin-Bicêtre, de Direct Energie, de plusieurs agences immobilières du réseau Guy Hoquet, de Monsieur Informatique, de pagesjaunes.com, pour son appui à l’association, ou encore de Schindler. Ce dernier, par exemple ascensoriste, donne accès par Internet aux clients aux informations qui concernent l’ascenseur de leur immeuble : état, éventuelle manutention… Un autre encore, Quotatis, met en relation les acteurs de l’amélioration de l’habitat. Baptême numérique

C’est au nom du potentiel du numérique dans le resserrement des relations sociales, et de l’impératif d’éviter la fracture numérique, que les deux ministres ont conjointement baptisé cette nouvelle association. “Une société numérique de confiance a besoin de repères” a commenté Eric Besson. Différents acteurs impliqués dans ce domaine étaient présents, comme le fondateur de la Fête des voisins, Atanase Perifan, du président de Silicon Sentier, qui mène l’expérience du « quartier numérique » dans le quatrième arrondissement parisien, ou encore d’Aric Lamoulen, directeur général du Toit Angevin, une association qui s’emploie à tisser des liens sociaux auprès d’un centre de 600 logements, à l’aide d’outils numériques.

Pour conclure, Eric Besson, pour qui “Internet est un formidable outil de lien social “a annoncé qu’ “un atelier sera consacré au logement“, dans le cadre de la préparation du plan pour la France numérique qu’il doit remettre au premier Ministre, avant le 31 juillet. Et, a-t-il rappelé, déjà, “dans la loi de modernisation de l’économie, le droit individuel à la fibre optique est prévu, avec l’obligation de fibrer tous les logements neufs qui comportent plus de 25 logements à partir de 2010, et la totalité à partir de 2012. Et la loi prévoit également la mutualisation des réseaux”.

Christine Boutin, de son coté, a rappelé qu’elle a souhaité que la maison à 15 euros par jour, destinées à des ménages défavorisés, soit équipée pour pouvoir accueillir la fibre optique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur