Eric Schmidt démissionne du conseil d'administration d'Apple

Réseaux

Selon Apple, le conflit d’intérêt grandissant avec Google ne permet pas à son PDG Eric Schmidt de rester au conseil d’administration de Cupertino.

Eric Schmidt vient de démissionner de son poste d’administrateur d’Apple. Raison invoquée? Le conflit d’intérêt que le PDG de Google rencontre désormais au sein d’Apple. En effet, les activités de plus en plus large de Google viennent désormais concurrencer celles d’Apple.

C’est notamment le cas avec Chrome OS, le futur système d’exploitation que Google a annoncé début juillet. Autre point de friction, l’arrivée de Google dans la téléphonie mobile avec Android. Et surtout l’exclusion de Google Voice du catalogue d’application en ligne AppStore.

Cette application proposait des fonctionnalités de téléphonie supplémentaires pour les utilisateurs de l’iPhone. Un conflit potentiellement à l’origine de l’agitation de la FCC. La commission fédérale des communications américaine (l’équivalent de notre Arcep) a décidé d’interroger Apple sur ces motivations à refuser la solution de voix sur IP (VoIP) de Google. Rappelons notamment que, aux Etats-Unis, l’iPhone est exclusivement proposé sur le réseau de l’opérateur AT&T qui n’a probablement aucune envie de voir ses minutes de communication grignotées par Google et l’Internet.

Cette spirale d’événements a donc conduit Steve Jobs à réclamer la démission d’Eric Schmidt du conseil d’administration dans la mesure où son intervention se réduira désormais d’autant que les activités concurrentielles des deux entreprises s’élargiront. Le dirigeant de Google a donc accepté de quitter un siège qu’il occupait depuis août 2006. Apple n’a pas encore précisé si la place vacante sera remplacée et par qui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur