Google est la meilleure arme anti-NSA pour Eric Schmidt

CloudCyberguerreDatacentersRégulationsSécuritéSurveillance
Un système d’exploitation sécurisé signé Kaspersky Lab ?

L’ensemble du trafic réseau interne de Google est maintenant chiffré en 2048 bits. Eric Schmidt estime que cela permettra à la firme de contrer efficacement les actions des espions.

Eric Schmidt, président du conseil d’administration de Google, tente de positionner la société comme rempart contre les écoutes opérées par les services de renseignement, telle la NSA.

Il estime ainsi que les datacenters de Google sont parmi les mieux protégés contre les écoutes, rapporte Itworld. Suite à la divulgation de l’affaire Snowden, Google a rapidement généralisé le HTTPS pour l’accès à ses services web (voir par exemple l’article « Google mise sur le chiffrement pour assurer la sécurité de Gmail »).

La plus grosse faille résidait toutefois dans l’interconnexion interne des différents datacenters de la firme (voir à ce propos « La NSA intercepte les données de Google et Yahoo »). Une porte laissée grande ouverte.

Chiffrement actif… collaboration active

Eric Schmidt indique que la société a dépensé sans compter afin d’appliquer un chiffrement à 2048 bits sur l’ensemble de son trafic réseau. « Nous avons massivement crypté nos systèmes internes. Il est généralement admis que ce niveau de chiffrement est incassable sur la durée d’une vie. Nous verrons si cela est vraiment vrai, » explique-t-il.

Sur le papier, les services de Google sont donc parfaitement sécurisés. Reste que les utilisateurs peuvent avoir des doutes, s’il est avéré que la firme a bien collaboré activement avec la NSA, comme cela a été souligné par Al Jazeera America en mai dernier (voir « Google a bien collaboré activement avec la NSA… et les autres aussi »).

À lire aussi :

Les CNIL européennes encadrent la surveillance « Made in NSA »
Le scandale NSA coûterait jusqu’à 180 milliards de dollars à l’industrie américaine
Cloud : la localisation des datacenters ne suffit pas contre la NSA

Crédit photo : © John Lee – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur